Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Les communes garderont la main sur les plans locaux d’insertion

Publié le 27/03/2003 • Par La Rédaction • dans : France

Le futur transfert du RMI et du RMA aux départements ne remettra pas en cause les initiatives prises par les communes en matière d’emploi, a affirmé François Fillon. Intervenant lors de la journée nationale des Plans locaux pour l’insertion et l’emploi (Plie), le 26 mars, organisée par l’Alliance villes emploi, le ministre des Affaires sociales, du travail et de la solidarité a expliqué que « ni l’Etat, ni les autres collectivités n’ont vocation à remettre en cause le rôle des communes et des structures intercommunales dans l’élaboration des plans ». On dénombre aujourd’hui 188 Plie dont 85 % sont intercommunaux. L’Etat continuera de soutenir les Plie par le biais des crédits du fonds social européen (FSE). Les départements (au titre de l’insertion) et les régions (au titre de la formation professionnelle et du développement économique) devront quant à eux « contractualiser » avec les communes et leurs groupements pour coordonner leurs initiatives en matière d’insertion professionnelle. A charge pour les régions d’assurer la cohérence des dispositifs « car il faut bien un chef de file vers qui se tourner si des problèmes surviennent » a expliqué François Fillon. Le ministre a précisé au passage que les collectivités pourront recruter, notamment dans le cadre des Plie, des jeunes bénéficiant d’un contrat d’insertion dans la vie sociale (Civis), sous réserve que ces emplois soient reconnus d’utilité sociale. François Fillon a par ailleurs confirmé le dépôt avant l’été d’un projet de loi créant des « contrats d’accompagnement renforcés dans l’emploi » qui se substitueront aux CEC et aux CES (lire la Gazette n°12 du 24/03, p. 13).
Xavier Brivet

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les communes garderont la main sur les plans locaux d’insertion

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X