Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

Les administrateurs veulent un meilleur positionnement pour l’INET

Publié le 07/04/2003 • Par La Rédaction • dans : France

Ni fusion, ni cloisonnement. Auditionnée le 4 mars par la commission chargée de la réforme de l’ENA et de la formation des hauts fonctionnaires, l’association des administrateurs territoriaux de France (AATF) a plaidé pour la coexistence de l’ENA et de l’INET. « Il faut éviter deux écueils, insiste Jean-Marc Legrand, président de l’association. Le premier serait de diluer la spécificité des métiers du local au sein de l’ENA pour des raisons budgétaires. Le second serait de mettre en avant la spécificité absolue de la fonction publique territoriale, conduisant à un isolement stérile ». L’AATF considère que c’est davantage par la formation continue que des rapprochements entre hauts-fonctionnaires de l’Etat et des collectivités locales peuvent être opérés. Issus pour la plupart des IEP, ils ont déjà une culture commune, fait valoir l’AATF. Les parcours individualisés proposés par l’INET sont en outre jugés satisfaisant. « Il serait dommage de mettre fin aux expériences innovantes menées depuis 30 ans par le CNFPT », explique Jean-Marc Legrand. Mais c’est aussi le classement des élèves instaurés par l’ENA que les administrateurs territoriaux jugent rédhibitoire. « Nous avons deux conceptions radicalement différentes du management public, ajoute un administrateur. Il est pyramidal à l’Etat, transversal à la territoriale ».
Cependant, l’AATF n’exonère pas l’INET de quelques ajustements : l’institut gagnerait à s’inscrire dans le réseau des écoles de formations publiques. Les administrateurs invitent ainsi le CNFPT à afficher clairement un projet pour l’INET, aboutissant à une réelle articulation entre l’ENA, l’INET et l’IEP de Strasbourg. Car ces écoles ont un intérêt commun : rendre la fonction publique attractive, par des formations innovantes et performantes, pour assurer le renouvellement des cadres du public. Mais c’est aussi par l’intermédiaire CNFPT que les politiques publiques locales peuvent devenir une priorité dans la formation des fonctionnaires de l’Etat, considère l’AATF.
Emmanuelle Piriot

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les administrateurs veulent un meilleur positionnement pour l’INET

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X