Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Violences conjugales

Les téléphones d’alerte bientôt généralisés pour les femmes battues

Publié le 29/01/2014 • Par Pascal Weil • dans : Actu experts prévention sécurité

VioelncesFemmes_MarcMateus
Flickr (Marc Mateus)
L’Assemblée nationale a adopté le 28 janvier 2014, en première lecture, le projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Parmi ses dispositions, il précise les modalités d’attribution du téléphone d’alerte pour les femmes victimes de violences, considérées en « grand danger ». Ce « dispositif de télé protection » sera déployé sur le tout le territoire en 2014.

Après les sénateurs en septembre dernier, les députés ont adopté, mardi 28 janvier 2014, en première lecture, le projet de loi sur l’égalité entre les femmes et les hommes qui comprend notamment de nombreuses dispositions relatives au congé parental, à l’égalité professionnelle et à l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Sur le volet « violences faites aux femmes », l’article 10 précise les conditions d’attribution par les procureurs de la République, des téléphones d’alerte pour les femmes considérées en « grand danger ». Ils ont étendu ce « dispositif de télé protection », aux victimes de viol, disposition qui ne figurait pas dans le texte voté en première lecture par le Sénat. Objectifs de cette mesure : renforcer la protection des victimes de violences conjugales, prévenir les risques de passage à l’acte et de récidive, et enfin réduire le nombre de victimes de meurtre commis au sein du couple.

Intervention rapide des forces de l’ordre – Concrètement, selon cet ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les téléphones d’alerte bientôt généralisés pour les femmes battues

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X