Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Tourisme

Tourisme : départements et intercommunalités s’ignorent encore trop souvent

Publié le 30/04/2003 • Par La Rédaction • dans : France

Il reste du chemin à parcourir pour mettre en cohérence les politiques touristiques des structures intercommunales et celles des conseils généraux… Dans un tiers des cas, les EPCI ne sont pas associés à l’élaboration de la politique de tourisme départementale. Près d’un cinquième des départements ignorent le nombre d’EPCI ayant la compétence tourisme sur leur territoire… C’est ce que montre l’étude que vient de réaliser le conseil général de la Moselle sur les relations entre EPCI et départements dans le domaine du tourisme. (*)
Ses auteurs, du cabinet RHA, constatent la croissance du nombre d’acteurs, donnant lieu à un « manque de cohérence et de continuité certain ». « Les découpages territoriaux classiques ne semblent pas toujours très adaptés à la mise en œuvre de politiques touristiques », relèvent-ils encore. L’étude note de « curieuses imbrications, la cohabitation, la superposition voire l’empilement de territoires ». A cela s’ajoute un manque de définition de la notion de tourisme elle-même, souvent intégrée au sein des politiques d’aménagement du territoire, de celles des loisirs, de la culture et du sport.
Selon l’enquête, présentée à l’occasion d’un colloque qui se tient à Metz, les EPCI se reconnaissent comme l’échelon territorial le plus apte à fédérer et animer l’offre locale, assurer la maîtrise des équipements structurants et des projets à vocation touristique. De leur côté, les départements s’estiment l’échelon pertinent pour exercer les missions de conseil au développement des sites et territoires, pour l’assistance et le conseil aux porteurs de projets publics ou privés, l’amélioration et la qualification de l’offre touristique, ainsi que les campagnes d’image et de communication sur les marchés de proximité.
Jacques Paquier
(*) Etude réalisée auprès de 40 départements et 160 des 1025 EPCI ayant la compétence tourisme par le cabinet R.H.A., pour le compte du conseil général de la Moselle, en partenariat avec la Gazette des communes, l’Assemblée des départements de France, la Caisse des dépôts et consignations.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Tourisme : départements et intercommunalités s’ignorent encore trop souvent

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X