En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

Développement économique

Christine Chauvet, présidente du conseil de surveillance de la CNR

Publié le • Par • dans : France

 

Christine Chauvet, conseillère municipale de Saint-Cloud (UMP), vice-présidente du CES Ile de France et ex secrétaire d’Etat au commerce extérieur du gouvernement Juppé, a été élue présidente du conseil de surveillance de la CNR (Compagnie Nationale du Rhône) par huit voix contre cinq à Thierry Cornillet (UDF), député européen et vice-président du conseil régional Rhône-Alpes, candidat soutenu par les collectivités locales. Le conseil de surveillance est composé de 4 membres nommés (2 représentants des salariés et 2 de l’Etat) et de 9 membres élus : 3 représentants des collectivités locales (Thierry Cornillet, Jean-Marc Coppola, vice-président de PACA et Jean-Noël Guérini, président du conseil général des Bouches du Rhône) ; 3 d’Electrabel/Suez et 3 de la Caisse des Dépôts, dont Christine Chauvet. C’est donc une élue de la région parisienne, soutenue par l’Etat, qui siégera à la tête de la future instance. Les collectivités riveraines du Rhône en revendiquaient la présidence au nom d’un pacte d’actionnaires garant des missions d’intérêt général et de leur proximité avec le fleuve. Mises à part d’évidents apparentements politiques, cette logique de proximité était difficile à soutenir alors même que des collectivités riveraines (Lyon et le conseil général du Rhône) se sont désengagées de la CNR au profit d’Electrabel. Au terme de la recomposition en cours du capital de la CNR, Electrabel (filiale du groupe Suez) devrait être l’actionnaire privé unique (avec 48% environ) aux côtés de la Caisse des Dépôts et des collectivités, représentantes de « la majorité publique » conformément à la loi.
Claude Ferrero

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

L’adoption définitive de la loi «biodiversité» reportée à juillet

Le projet de loi sur la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages s’enfonce dans un nouveau tunnel parlementaire : la commission mixte paritaire du 25 mai n’ayant pu surmonter les divergences entre le Sénat et l’Assemblée, le texte repassera ...

Angers, Maine-et-Loire

Gestion du patrimoine : le Maine-et-Loire devrait vendre pour 30 millions d'euros en 6 ans

Confrontée à une situation financière « préoccupante », le département du Maine-et-Loire a engagé depuis 2013 une gestion active de son patrimoine immobilier. Après avoir réalisé un inventaire, la collectivité cède pour environ 5 millions d'euros par an et ...

Les maires et l’Etat main dans la main pour prévenir la radicalisation

Les élus locaux et les agents territoriaux sont appelés à devenir des « acteurs à part entière » de la nouvelle politique publique de prévention de la radicalisation. Un nouveau plan d’action et une convention signée le 19 mai entre le gouvernement et ...

Temps de travail : le rapport qui pourrait fâcher les fonctionnaires

Les 34 propositions du rapport Laurent ont finalement été rendues publiques jeudi 26 mai. Annick Girardin, ministre de la Fonction publique, les a réceptionnées en lieu et place du Premier ministre, Manuel Valls, qui a préféré se désister en plein conflit sur ...

Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Démocratie localeEconomieInnovation - recherche et développement