Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité

La mairie de Valence d’Agen sous le choc après l’assassinat de son DGS

Publié le 08/08/2003 • Par Hervé Jouanneau • dans : France

C’est toujours la stupeur et l’incompréhension parmi les employés communaux de la mairie de Valence d’Agen (Tarn-et-Garonne) après l’assassinat le 7 août du directeur général des services, Pascal Meybon, 39 ans. Revenant en voiture avec sa femme et ses trois enfants d’un spectacle son et lumières, celui-ci aurait eu une altercation avec le passager d’un véhicule stationné devant son domicile de Montbeton, une commune limitrophe de Montauban, avant qu’un coup de feu n’éclate. « C’est atroce ce qui arrive là… on est en état de choc », a confié le maire de Valence d’Agen, Jacques Bousquet. »Personne ne peut comprendre qu’un tel acte a pu avoir lieu ». L’ancien maire de la commune, Jean-Michel Baylet, actuel sénateur et président du PRG, a rappelé que Pascal Maybon avait été son collaborateur pendant 16 ans, « d’abord au Conseil général, puis à la mairie de Valence d’Agen, où il avait accepté de me rejoindre ». « Il était, selon le sénateur et président du PRG, un homme de rigueur, d’engagement et de loyauté et je ne peux comprendre qui pouvait vouloir du mal à un tel serviteur de la cause publique ». Une enquête a été ouverte et confiée à la section de recherches de gendarmerie de Toulouse.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La mairie de Valence d’Agen sous le choc après l’assassinat de son DGS

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X