Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Les élus de la Réunion veulent des garanties financières

Publié le 27/08/2003 • Par La Rédaction • dans : France

Les élus du conseil régional et du conseil général de la Réunion ont demandé, le 27 août, au gouvernement
des « garanties financières » sur les transferts de compétences figurant dans le projet de loi
de décentralisation qui leur était soumis pour avis. Réuni en assemblée plénière, le conseil régional,
a estimé, lors du vote d’une motion (26 pour, 13 contre), qu’il « ne peut valablement délibérer »
en l’absence de réponses du gouvernement sur la « compensation des retards structurels accumulés
dans l’île tant en matière d’équipements que de personnels ». Sur le transfert des Techniciens ouvriers de service (Tos),
question particulièrement sensible à la Réunion, la Région se demande s’il n’ouvre pas la voie
à un « désengagement de l’Etat au détriment des collectivités locales ».
Le conseil général, réuni lui aussi en assemblée plénière, a émis un avis favorable
sur le projet de loi tout en insistant pour que « soient pris en compte les retards structurels que
connaît la Réunion ainsi que son évolution démographique ».
S’agissant du transfert des Tos, il a indiqué qu’il ne « constitue pas une priorité » et a demandé au gouvernement
de le « différer dans l’attente d’une compensation des retards »
(construction d’établissements et taux d’encadrement) dans le secteur éducatif.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les élus de la Réunion veulent des garanties financières

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X