Eau

La Saur doit faire face au départ surprise de son patron Olivier Brousse

Par • Club : Club Techni.Cités

La démission d'Olivier Brousse de ses fonctions de président de la Saur a été annoncée lundi 13 janvier 2014. L'annonce a été perçue comme une réelle surprise, alors que l’entreprise se relève juste d’une longue période d’incertitudes et de fragilité.

C’est l’homme qui a porté le projet de sauvetage de la Saur, alors que ce groupe qui est le troisième acteur du marché français de l’eau était proche du dépôt de bilan. Et c’est donc lui qui a obtenu la confiance des banques,en juillet dernier, non sans que ces dernières aient consenties à abandonner 900 millions d’euros de dettes de la société mère de la Saur (la holding Hime). Les banques actionnaires avaient d’ailleurs souhaité qu’Olivier Brousse reste à la tête opérationnelle de l’entreprise.

Dans ce contexte, l’annonce ce lundi 13 janvier 2014, de la démission d’Olivier Brousse de ses fonctions de président de la Saur a été perçue comme une réelle surprise, alors que l’entreprise se relève juste d’une longue période d’incertitudes et de fragilité.

Choix personnel – Selon un communiqué de holding Hime, le départ du dirigeant opérationnel de la Saur est présenté comme un choix personnel. « Olivier Brousse a décidé de quitter le groupe pour poursuivre de nouvelles perspectives professionnelles », indique le conseil de surveillance de Hime, présidé depuis cet été par l’ancien patron de Pechiney Jean-Pierre Rodier, qui « prend acte de la démission ».

L’intérim d’Olivier Brousse sera assuré par un membre du conseil de surveillance, Jérôme Le Conte, qui était jusqu’à mi-2013 le patron de la division déchets de Veolia Environnement. A noter qu’Olivier Brousse lui-même avait effectué une part importante de sa carrière (14 ans) chez ce même concurrent du groupe Saur. Reste à savoir si le futur patron de la Saur viendra lui aussi de Veolia Environnement… C’est le banquier Jean Peyrelevade, cheville ouvrière de la reprise de la Saur par ses banquiers, qui a été chargé de trouver le prochain titulaire définitif du poste.

En attendant, le conseil de surveillance a demandé à M. Le Conte de « poursuivre la mise en oeuvre des plans d’actions prévus pour la réalisation du budget 2014, qui est conforme au plan de marche prévu dans le cadre de la restructuration », écrit la Saur lundi.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X