Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Dépénalisation du stationnement : « 40 millions d’automobilistes » appellent les maires à ne pas augmenter les amendes

[Club prévention sécurité]

Dépénalisation du stationnement : « 40 millions d’automobilistes » appellent les maires à ne pas augmenter les amendes

Publié le 16/12/2013 • Par Hervé Jouanneau • dans : France

Après l'adoption à l'Assemblée nationale de la dépénalisation du stationnement, l'association "40 millions d'automobilistes" appelle "tous les maires de France à se mobiliser pour éviter la dérive du système, qui consisterait à augmenter le montant des amendes". Elle met également en ligne un site web répertoriant les maires qui n'appliqueront pas d'augmentations.

« Je n’augmenterai pas la redevance de stationnement ». Tel est l’engagement que l’association « 40 millions d’automobilistes »  demande aux maires de prendre dans un manifeste qui leur a été adressé les 14 et 15 décembre derniers.

L’initiative fait suite à l’adoption, le 12 décembre à l’Assemblée nationale, du projet de loi de modernisation de l’action publique, qui prévoit la dépénalisation des PV de stationnement, une mesure qui pourrait permettre aux maires de fixer eux-mêmes le montant des amendes.

[La suite de cet article est réservé aux abonnés du Club prévention sécurité. Pour tester le Club 30 jours gratuitement, cliquez sur la bannière ci-dessous]

 

 

 

4 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Dépénalisation du stationnement : « 40 millions d’automobilistes » appellent les maires à ne pas augmenter les amendes

Votre e-mail ne sera pas publié

BERTRAND

17/12/2013 05h17

Au contraire, il faut augmenter les amendes ! Cela va dissuader tous ces égoïstes de se mettre sur les trottoirs,les places handicapées,les passages-piétons,etc!!! 35 euros pour le non respect du paiement de l’horodateur , idem pour les zones bleues et tout le stationnement gênant à 135 euros. Vous allez voir comment les automobilistes(que je suis aussi par ailleurs) sera plus respecteux.

la souche

17/12/2013 10h04

LA rotation des véhicules sur les places horodatées est une vertu pour le commerce de centre-ville. Ca ne fonctionne que si l’amende est dissuasive. La fraude (le non paiement de l’horodateur) au stationnement est de 70%. Augmenter les amendes pour ceux qui ne respectent pas la règle, cela donne la possibilité de dégager par exemple une demi-heure de gratuité pour les autres. Quant au stationnement sur trottoirs, allez voir en Angleterre, au Danemark combien ça coûte, on comprend vite pourquoi les personnes handicapées peuvent se déplacer sans être entravées par des autos mal garées. Messieurs les maires, un peu de courage, assumez vos amendes dissuasives, et construisez ainsi de véritables politiques de stationnement, vous administrés vous remercieront.

Jean Jacques

17/12/2013 12h33

Bien d’accord avec Bertrand : je suis à 100% pour, notamment puisque cycliste au quotidien, je me trouve confronté à des stationnements sur aménagements cyclables (alors que parfois des places sont disponibles) qui me mettent en danger puisque m’obligeant à me déporter sur la chaussée dans le flot de la circulation alors que ce n’est pas prévu par la configuration des lieux (je fait mon trajet domicile-travail en banlieue parisienne nord-ouest)
Je précise que je ne suis pas un intégriste du vélo et suis aussi automobiliste à mes heures : comme à vélo je respecte alors le Code de la route.

ugottale

18/12/2013 05h43

ZERO PV = ROTATION MAXI si SURVEILLANCE PERMANENTE et RECETTE MAXI !
Les gardiens de stationnement , non policiers municipaux , munis d’un micro-ordinateur , surveillent chacun , de 50 à 100 places , les
nouveaux clients savent qu’ils ne peuvent pas se garer sans payer , les gardiens ne sanctionnent pas , au contraire ils font la promotion d’un service public , qui n’aurait jamais dû être sous les fourches caudines de l’ETAT ! ( le stationnement payant est invariant par rapport à la sécurité routière ! )
Les gardiens de stationnement , peuvent faire payer le manque de mise initiale , peuvent rembourser le trop perçu , faire la monnaie et même éviter aux clients l’aller-retour fastidieux , jusqu’à l’horodatrice !
Si malgré tout un client arrive à ne pas payer du tout , on fixe une redevance analogue à celle des parkings barriérés , de l’ordre , du tarif horaire par le nombre d’heures d’ouverture , soit par exemple :
– 1 euro par 8h = 8 euros ! ( dans ce cas 17 euros , c’était de l’arnaque ! )
Comment relancer l’entreprise FRANCE , avec 70 % de rouspéteurs , dès le soir de l’élection de tout nouveau président , rouspéteurs encouragés par une majorité d’élus locaux trop nombreux , qui ne réagissent que négativement !

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X