Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Communication

Un 25è Cap’Com en quête des outils du « réenchantement »

Publié le 12/12/2013 • Par Sophie Le Gall • dans : France

Réunis à La Rochelle, les 10, 11 et 12 décembre 2013, les communicants publics et territoriaux ont échangé sur le thème « Libérons la parole publique » avec un objectif en tête : faire entendre haut et fort leur voix alors même que la défiance à l’égard de la classe politique n’a jamais été aussi forte.

Parler communication publique à quelques mois d’une échéance électorale serait presque routinier si les pouvoirs publics ne traversaient pas une crise budgétaire aiguë, qui impacte tout particulièrement les budgets communication, et si à cette crise financière, ne s’ajoutait une crise de confiance à l’égard des pouvoirs publics. « Une période à nulle autre pareille », selon l’analyse de Bernard Deljarrie, délégué général de Cap’Com.

Sobriété de rigueur – En parallèle de la traditionnelle remise des Prix Cap’Com, qui récompense les campagnes de communication publique les plus efficaces (1), le millier de participants du 25è Cap’Com, venus également de Belgique et du Québec, ont tenté de s’accorder, lors d’ateliers pratiques (« Atténuer les incivilités », « Faire campagne pour l’égalité »… ) et de conférences, sur les principes fondateurs de leur mission, bousculée par l’outil numérique, qui fragilise la parole des experts, comme par les demandes du public.
Les échanges semblaient indiquer une tendance en prise directe avec la réalité, celle de la « sobriété » et de « l’obligation de résultats », avec l’espoir d’une créativité stimulée par la contrainte.

Devoir de réenchantement – La rencontre s’est terminée jeudi 12 décembre par un débat consacré à la question : « La parole publique peut-elle réenchanter la société ? », face aux comportements de rejet et de pessimisme, avec, notamment, à la tribune, Sophie Maurand directrice de la communication de la ville de Nancy (Meurthe-et-Moselle ) et Jean Breillat, chef de cabinet de la ville et de l’agglomération de Tours (Indre-et-Loire).

Thèmes abordés

Notes

Note 01 le Grand Prix a été attribué cette année à Rennes Métropole pour sa campagne de communication globale autour des projets urbains ainsi que dix Cap’Com d’argent dans les différentes catégories du concours Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un 25è Cap’Com en quête des outils du « réenchantement »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X