Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Potentiel scientifique et développement industriel : le grand écart

Publié le 01/03/2004 • Par Xavier Brivet • dans : France

Le potentiel scientifique et technique d’une région ne correspond pas toujours à son développement industriel, et vice-versa. C’est l’un des enseignements de l’étude sur le développement industriel de la France*, réalisée par la Datar et remise au gouvernement le 23 février. La Délégation distingue quatre groupes de territoires : les régions cumulant un potentiel scientifique et un développement industriel élevés (Ile-de-France, Rhône-Alpes en tête avec la Lorraine, la Bretagne et le Centre), les régions qui ne disposent pas d’un potentiel scientifique et technique à la hauteur de leur développement industriel (Pays de la Loire, Nord-Pas-de-Calais…), les régions dont ce potentiel excède le niveau de développement industriel (PACA, Midi-Pyrénées), enfin les régions caractérisées à la fois par un faible potentiel scientifique et un développement industriel moyen (Limousin, Basse Normandie et Auvergne). Pour mieux articuler potentiel scientifique et technologique et développement économique, la Délégation suggère la mise en place d’une nouvelle politique industrielle fondée sur des « pôles de compétitivité » resserrant le maillage entre l’innovation, la recherche et le développement industriel. Ces pôles seraient mis en place en concertation étroite avec les conseils régionaux. Le gouvernement pourrait annoncer des mesures lors d’un CIADT consacré à l’industrie dans les prochains mois.
* « La France, puissance industrielle, une nouvelle politique industrielle par les territoires », Datar, février 2004.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Potentiel scientifique et développement industriel : le grand écart

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X