Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Santé au travail

Premières clés pour l’élaboration des plans de prévention des risques psychosociaux

Publié le 06/12/2013 • Par Agathe Vovard • dans : A la une, France, Statuts prévention-sécurité, Toute l'actu RH

RISQUES PSYCHOS
PHOVOIR
Les employeurs publics doivent s'atteler à la préparation des plans d'évaluation et de prévention des risques psychosociaux, qui doivent être mis en oeuvre d'ici 2015. Mais la tâche est ardue, même si quelques organismes ont déjà commencé à travailler. C'est ce qui ressort d'une conférence Préventica : « Prévention des risques psychosociaux et fonction publique : de la négociation aux actions », tenue à Paris jeudi 5 décembre 2013.

Selon le protocole d’accord cadre relatif à la prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique signé le 22 octobre 2013, chaque employeur public doit avoir mis en place un plan d’évaluation et de prévention des RPS à l’horizon 2015. Mais les acteurs attendent une instruction du Premier ministre, qui doit donner les orientations politiques pour les trois versants de la fonction publique.

Dans l’attente - En annexe de ce texte figurera également un guide méthodologique d’aide à l’identification, l’évaluation et la prévention des RPS, ainsi que les modalités d’organisation et d’accompagnement des plans à élaborer. « Un cadre très important est en train de se mettre en place », souligne Max Masse, directeur de la mission « santé et sécurité au trava ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
3 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Premières clés pour l’élaboration des plans de prévention des risques psychosociaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Marie

13/12/2013 03h53

Bonjour,
Merci pour vos articles sur les RPS,. Après un congés de longue durée, j’ai repris mon travail dans un service qui ne souhaitait pas mon affectation. J’ai 40 ans de titularisation et maintenant une RQTH et je dois faire face à une mise au placard par ma responsable hiérarchique. Informations parcimonieuses, attente de réponses, remise en question de directives données,bureau très mal chauffé et beaucoup de bruit du à une clim défectueuse, mise à l’écart par les anciennes de l’établissement ETC….. Une perte d’estime de soi , remise en question à l’âge de 58 ans j’ai fait un séjour en clinique psychiatrique de trois mois….
Bien sûr , j’ai repris mon travail avec aide médicale et médicamenteuse mais je lutte tous les jours vis à vis de ce travail qui s’avère surtout répétitif , ennuyeux et une installation dans un bureau à l’opposé de mes autres collègues. Les journées sont très longues…..

jojodessin17

23/12/2013 11h02

Lors que ces situations ne sont pas vécues, il est très difficile de le comprendre. Lorsque des élus conseillers généraux (racistes, droite-divers droites) sont complices de la hiérarchie et de subalternes (racistes aussi) pour porter des atteintes, la situation devient plus complexe et difficiles à prouver. Vous vous sentez seul. La mutation est une issue mais les conséquences financières, organisationnelles, etc, existent.
Ces individus ont trouvé la parade, se former sur les RPS pour limiter les preuves du harcélement.

Gargiulo

13/02/2014 06h02

La prévention des risques psychosociaux passe par un changement de paradigme quant au sens du travail. La logique exclusivement économique des entreprises met le profit avant l’être humain. Les conséquences de cela sont des comportements antisociaux destructeurs du lien social qui est le ciment d’une société toute entière, au travail et en dehors du travail. Remettre l’humain au centre des objectifs des entreprises permettra de vaincre les risques psychosociaux et la crise économique.

Danilo Gargiulo, également étudiant en master 2 de psychologie sociale et du travail à la recherche d’un stage de fin d’études

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X