Santé

Perpignan cantonne les antennes de téléphonie mobile

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

Plus d’antennes de téléphonie mobile à moins de 100 mètres d’une école, d’une crêche, d’un établissement de santé ou d’une maison de retraite. C’est la mesure radicale que vient d’adopter la ville de Perpignan. Un arrêté municipal du 7 juin interdit désormais toute implantation nouvelle dans le pourtour de près d’une centaine d’établissements accueillant des enfants, des personnes âgées ou des malades. Les antennes existantes, elles, ont trois ans pour disparaître. La municipalité a ainsi opté pour une lecture stricte du décret du 3 mai 2002 relatif aux valeurs limites d’exposition du public aux champs électromagnétiques. « Nous avons voulu répondre à l’inquiétude de la population, indique Philippe Maréchaux, chargé de mission au cabinet du maire de Perpignan. La question de l’impact supposé des rayonnements électromagnétiques sur la santé revient dans toutes les réunions organisées dans les quartiers et à fait l’objet de plusieurs pétitions. En attendant que le législateur tranche dans un sens ou dans l’autre, nous avons choisi d’appliquer le principe de précaution ». En complément de l’arrêté municipal, une charte sera proposée aux opérateurs. Parmi les mesures envisagées : une cartographie des équipements installés et une mesure régulière (trois fois par an) du niveau de champ électromagnétique sur la ville. « L’objectif est d’améliorer la transparence, souligne Philippe Maréchaux. Si la loi change, nous devons être en capacité de réagir rapidement. Cela suppose une connaissance du parc dont nous ne disposons pas actuellement ».
Jean Lelong

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Vélib’, les leçons d’un fiasco

    Désormais boulet politique de la maire de Paris, le dossier Vélib’ restera dans les annales comme l’un des plus gros échecs de renouvellement de contrat public. L’opérateur Smovengo a cumulé les failles, mais il n’est pas seul fautif. ...

  • « Troc ton job », un système ingénieux de bourse de l’emploi en interne

    Des années plus tôt, alors qu’elle passait le concours de rédacteur territorial, Yamina Bendaoui avait imaginé des ateliers de mobilité censés permettre aux agents territoriaux de voir ce qui se passait dans le service voisin, et de cibler les postes pouvant ...

  • Les effectifs des agents techniques dans les collectivités locales

    La Direction générale des collectivités locales a publié l'étude annuelle « Les collectivités locales en chiffres - 2018 ». On y constate que les agents techniques, bien que légèrement moins nombreux que l'année précédente, sont toujours très largement ...

  • Outils numériques et réseaux sociaux en plein boom

    Pour favoriser la démocratie participative et l’implication des citoyens dans la vie de leur territoire, les réseaux sociaux et outils numériques peuvent être mis à contribution. Non sans méthode. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X