Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Juridique

Des élus alsaciens veulent une loi pour empêcher les réunions néo-nazies

Publié le 12/08/2004 • Par La Rédaction • dans : France

Les députés alsaciens vont réfléchir à une modification de la législation permettant d’empêcher des extrémistes néo-nazis de se rassembler dans des salles communales, comme ils l’ont fait « en toute impunité » dans un village alsacien fin juillet, a indiqué jeudi le député (UMP) du Bas-Rhin Emile Blessig.

« Je vais proposer à mes collègues députés, élus dans la région, de nous réunir pour étudier ensemble comment la loi pourrait être changée afin que tels rassemblements ne puissent plus se reproduire ».

La réaction des élus alsaciens intervient après une réunion de quelque 300 néo-nazis, en majorité allemands, organisée du 30 juillet au 1er août à Hipsheim, un petit village situé à une vingtaine de km au sud de Strasbourg.

« Le problème, c’est que, même organisée dans une salle communale, la soirée revêt un caractère privé si elle n’est pas ouverte au grand public et, de ce fait, les éventuels appels à la haine n’y constituent pas un délit. Ils relèvent tout juste de la contravention », relève Raphaël Nisand, avocat et président de la LICRA du Bas-Rhin. « Il y a là incontestablement un vide juridique », ajoute-t-il.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des élus alsaciens veulent une loi pour empêcher les réunions néo-nazies

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X