Ecocity

La loi Alur au cœur des réflexions sur la préservation des sols

Par • Club : Club Techni.Cités

Sylvie Luneau

Deux nouveaux concepts introduits dans le projet de loi Alur pour limiter l’étalement urbain ont été débattus à Ecocity : le coefficient de biotope par surface et le « Bimby ».

Un nouveau concept est passé relativement inaperçu lors du débat sur le projet de loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), dit « loi Duflot »: la création du « coefficient de biotope par surface » (CBS). Ce point a été évoqué lors du sommet mondial sur les villes durables, Ecocity, à Nantes le 27 septembre.

« Il s’agit de l’obligation de conserver un espace non urbanisé et non imperméabilisé dans les plans locaux d’urbanisme (PLU) » a expliqué Jean-Marc Michel, directeur général de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN), lors de l’atelier sur les sols agricoles en danger et l’étalement urbain. « Le CBS est un calcul déjà utilisé depuis 1998 par la ville de Berlin. Il serait intégré au cahier des charges des maîtres d’ouvrage » précise Philippe Peiger, membre de l’association « Nature en toit » et spécialiste des toitures végétalisées.

Construisez derrière chez moi – Autre point développé à Ecocity sur ce même thème, le concept « Bimby » pour « build in my back yard » (« Construisez derrière chez moi »). Objectif : construire plus de logements, sans augmenter l’emprise foncière urbaine. « L’idée consiste à densifier des zones déjà construites, de relotir les lotissements » détaille Jean-Marc Michel.

Ainsi à Niort, 65 % de l’habitat est constitué de pavillons avec jardins, souvent trop grands à entretenir pour des propriétaires de plus en plus âgés. Deux possibilités : on vend une partie de son terrain à quelqu’un qui y bâtit sa maison ou on vend son pavillon, et sur une partie du terrain qu’on conserve, on bâtit une maison plus petite. Une expérimentation est actuellement en cours aux Sablières, dans le quartier nord.

Pour rappel, le projet de loi Alur, adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 17 septembre, sera examiné par le Sénat fin octobre.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X