Intercommunalité

L’Etat refuse la fusion-association de Dunkerque

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

Le préfet du Nord enterre la fusion-association de Dunkerque avec ses voisines Saint-Pol-sur-Mer et Fort-Mardyck. Celle-ci avait pourtant fait l’objet début décembre d’un vote favorable de la population, consultée par un référendum local. 54% des électeurs se sont prononcés en faveur du regroupement communal, soit un rien en-deça de 25% des inscrits, seuil exigé par le code général des collectivités territoriales. Ce référendum, facultatif, avait été exigé par le préfet l’an dernier. Une loi du 13 août 2004 impose désormais le recours systématique au référendum local en cas de fusion-association. Par « souci de cohérence et de sécurité juridique », le préfet a donc décidé de ne pas entériner cette fusion-association qui aurait fait de Dunkerque la deuxième ville de la région (99752 habitants). Elle aurait aussi permis aux trois communes d’offrir un niveau de services élevé à l’ensemble de leurs habitants. Pour Michel Delebarre, député-mare de Dunkerque et président de la communauté urbaine, le blocage est le fruit de pressions policiennes et nuit au principe de libre administration des collectivités. « Si l’on veut faire bouger les collectivités et sortir des rigidités, il faut faire confiance à la détermination des conseils municipaux et des maires, et laisser les collectivités s’administrer et préparer leur avenir », commente l’ancien ministre.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Vélib’, les leçons d’un fiasco

    Désormais boulet politique de la maire de Paris, le dossier Vélib’ restera dans les annales comme l’un des plus gros échecs de renouvellement de contrat public. L’opérateur Smovengo a cumulé les failles, mais il n’est pas seul fautif. ...

  • « Troc ton job », un système ingénieux de bourse de l’emploi en interne

    Des années plus tôt, alors qu’elle passait le concours de rédacteur territorial, Yamina Bendaoui avait imaginé des ateliers de mobilité censés permettre aux agents territoriaux de voir ce qui se passait dans le service voisin, et de cibler les postes pouvant ...

  • Les effectifs des agents techniques dans les collectivités locales

    La Direction générale des collectivités locales a publié l'étude annuelle « Les collectivités locales en chiffres - 2018 ». On y constate que les agents techniques, bien que légèrement moins nombreux que l'année précédente, sont toujours très largement ...

  • Outils numériques et réseaux sociaux en plein boom

    Pour favoriser la démocratie participative et l’implication des citoyens dans la vie de leur territoire, les réseaux sociaux et outils numériques peuvent être mis à contribution. Non sans méthode. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X