En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

[Billet] Urbanisme

Un PLU intercommunal oui, mais plus sécurisé

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : Billets juridiques, France

© PHOVOIR

 

L’instauration du caractère obligatoire du plan local d’urbanisme par le projet de loi ALUR, adopté le 17 septembre 2013 par l’Assemblée nationale a focalisé toutes les attentions – et une partie des critiques. Mais cette petite révolution est accompagnée d’une série de mesures visant à une plus grande sécurité juridique de ce document, attendues des professionnels.

On le sait, l’annulation d’un PLU est lourd de conséquences pour l’aménagement d’un territoire communal ou intercommunal. C’est pourquoi le texte prévoit que

  • « si le juge administratif, saisi de conclusions dirigées contre un schéma de cohérence territoriale, un plan local d’urbanisme ou une carte communale, estime, après avoir constaté que les autres moyens ne sont pas fondés, qu’une illégalité entachant l’élaboration ou la révision de cet acte est susceptible d’être régularisée, il peut, après avoir invité les parties à présenter leurs observations, surseoir à statuer jusqu’à l’expiration du délai qu’il fixe pour cette régularisation et pendant lequel le document d’urbanisme reste applicable », sous certaines réserves ».

Il peut aussi prononcer une annulation partielle du document si

  • « le vice qu’il relève affecte notamment un plan de secteur, le programme d’orientations et d’actions du plan local d’urbanisme ou les dispositions relatives à l’habitat ou aux transports et déplacements des orientations d’aménagement et de programmation, sous réserve qu’elles ne portent pas atteinte aux orientations du projet d’aménagement et de développement durables, ou toutes dispositions dont la suppression ne porterait pas atteinte à l’économie générale du plan local d’urbanisme ».

Des contentieux moins lourds de conséquences - Ces deux possibilités qui reprennent des propositions du rapport du conseiller d’état Daniel Labetoulle devraient alléger les conséquences d’un certain nombre de contentieux récurrents par rapport aux modalités de concertation par exemple.

Si l’on rajoute les mesures prévues par l’ordonnance du 18 juillet 2013 relatives au contentieux de l’urbanisme, visant à limiter le nombre de personnes ayant un intérêt à agir, et à prévoir le même type de pouvoirs pour le juge du contentieux des autorisations de construire, on peut imaginer que les services d’urbanisme pourront enfin dormir d’un sommeil un peu plus serein…

Références

Projet de loi ALUR

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

Censure du Conseil d'Etat : des milliers d'agendas d'accessibilité à refaire ?

Le Conseil d’Etat a annulé partiellement l'article 1er de l'arrêté du 8 décembre 2014, qui permettait des dérogations automatiques à la mise en accessibilité. Résultat : les établissements recevant du public qui avaient reçu une dérogation doivent ...

Neji Baccouche, professeur à la faculté de droit de Sfax (Tunisie).

"L’avenir de la décentralisation en Tunisie dépendra de sa capacité à financer des services publics"

Neji Baccouche, professeur de droit à l'université de Sfax (Tunisie), a piloté la rédaction du nouveau code des collectivités locales après la révolution tunisienne de 2014. Compétences, transferts financiers, fiscalité, endettement : le défi était de ...

"La présence de réservistes territoriaux est un atout indéniable pour la gendarmerie"

Alors que le président de la république appelle les Français à s'investir dans la réserve opérationnelle, la porte-parole de la gendarmerie nationale, le lieutenant-colonel Karine Lejeune, adresse, dans le Club prévention sécurité, un message de ...

Les recrutements continuent de progresser, notamment dans les communautés d'agglos

Les recrutements restent plutôt dynamiques dans les intercommunalités, une tendance observée depuis plusieurs trimestres, selon le nouveau baromètre trimestriel des bourses de l’emploi public local, que "La Gazette" publie en exclusivité, en partenariat avec la ...

Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Domaines juridiques ProcédureIntercommunalité

1 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. 1. PETIOT Rémy 27/09/2013, 13h51

    Je ne suis pas sur que la question soit de dormir sereinement mais surtout de produire des documents d'urbanisme clairs et correctement étayés afin de produire des arrêtés d'autorisations ou de refus tout aussi clairs et correctement étayés. Les parlementaires s'échinent à empêcher toutes formes de recours en matière d'urbanisme sous de faux prétextes et sans rechercher à améliorer, clarifier le droit et la pratique, cela montre à quel point les citoyens devraient s'inquiéter.