Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Ressources humaines

Conseil régional d’Ile-de-France : absentéisme record dans les lycées

Publié le 25/09/2013 • Par Martine Doriac • dans : Régions, Toute l'actu RH

Avec un taux d’absentéisme de 9 %, la gestion des agents des lycées d’Ile de France est montrée du doigt par la Chambre régionale des comptes.

Un taux d’absentéisme record de 9 % chez les 8145 agents techniques des lycées d’Ile-de-France – 30,5 jours par an en moyenne, 45 jours dans certains établissements – c’est ce qu’a découvert la Chambre régionale des comptes (CRC) d’Ile-de-France dans ses investigations sur la gestion des ressources humaines de la région depuis 2004.

C’est à Paris et en petite couronne que les absences sont les plus fréquentes. Il en coûte 40,35 millions d’euros par an, dont 36,41 pour les agents techniques, selon la CRC, soit 10,3% des charges de personnel de la région en 2011.

Vieillissement et double hiérarchie – La région justifie ce phénomène par la pénibilité des métiers et la hausse des arrêts longue maladie liée au vieillissement d’agents dont la moyenne d’âge est de 47 ans. La double hiérarchie avec l’Education nationale serait en outre source de dysfonctionnements.

« L’effort est engagé » assure le conseil régional qui estime l’absentéisme pour maladie ordinaire et accidents du travail enrayé depuis 2010. Il entend introduire dans ses conventions de financement le contrôle des agents.

Absence de document unique – Ces explications ne satisfont pas les représentants du syndicat des personnels (Synper) FA-FPT d’Ile-de-France qui dénonce depuis longtemps l’absence de politique de prévention et de document unique dans les 470 lycées franciliens. « Vu l’incapacité de la région Ile de France à gérer les situations de stress ou de harcèlement, vu l’ahurissante difficulté qu’a l’employeur à identifier des inaptitudes physiques et à anticiper des reclassements, les arrêts de maladie se multiplient » attestent-ils dans un communiqué du 19 septembre. Après avoir déposé plainte, en août 2011, pour non adoption du document de prévention, ils demandent au Procureur de réouvrir le dossier.

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

4 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Conseil régional d’Ile-de-France : absentéisme record dans les lycées

Votre e-mail ne sera pas publié

pierlot

26/09/2013 05h47

que des problèmes ! nous demandons a la région I.D.F des solutions pour ses agents qui soufrent , surtout d’avoir deux patrons , quand nous avons un problème , nous ne savons pas a qui nous adresser , dans le privé , ou j’ai travaillé , il y avait un chef de notre catègorie , qui pouvait répondre a toute nos questions ! car nous avons l’impréssion que les patrons ne nous respectes pas , nous ne les interressons pas .

Antoine GERMAIN

26/09/2013 11h54

Ce taux d’absentéisme est inacceptable, d’autant plus que les enseignants ont déjà beaucoup de congés et un temps de travail hebdomadaire faible.

doris

15/12/2013 12h23

des problèmes ,mais pas de solution ,certain agents sont en souffrance.alors que d’autres sont privilégier,ils ont moins de travail et passe leurs temps en pause cigarette, et pause café ,pendant que les autres sont une surcharges de travail. les condition de travail sont très pénible secteur mal répartie ,les plus jeune sont privilégier part rapport aux plus âgée.la hiérarchie a un manque de considération pour nous.quand il y a un problème au lieu de le régler cela dure dans le temps.et il faut venir travail dans de tel condition pénible ce qui engendre du stress.certain ont un avis médical qui ne sont pas respecter.
ont peut considérer sa comme non assistance a personne en danger.c’est jouer avec la santé des gens.il est grand temps que la région réagis.

lucile

19/01/2014 11h35

je travail pour idf dans d’un lycee de l’essonne j’ai un service tres surcharger et j’ai de probleme de sante et de temp en temps je m’arrete en maladie et notre chef on dirais elle nous prend pour la merde merci pour la personne qui va me reponde a cette question

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X