Environnement

Plan climat : les crédits de l’ADEME partiellement gelés

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), chargée de la mise en oeuvre du Plan Climat de lutte contre le réchauffement climatique, va voir 20% de ses crédits d’investissements 2005 gelés par Bercy.

L’Ademe a peu de ressources propres. Son budget est alimenté par ses trois ministères de tutelle, Ecologie (70% environ du budget total), Industrie et Recherche.

56,5 millions d’euros sur 202 millions de crédits d’investissement (autorisations de programme, en jargon budgétaire), mis à la disposition de l’Ademe par le ministère de l’Ecologie, vont être gelés, selon ces sources.

Ceux venant du ministère de l’Industrie (35,5 millions d’euros) risquent également de faire les frais de la « régulation budgétaire » en cours.

Par contre les crédits du ministère de la Recherche (14,9 millions d’euros), auxquels s’ajoutent 40 millions d’euros accordés à l’Ademe au titre du Plan véhicules propres, ne seront pas touchés.

Au total, l’établissement public ne disposera pour 2005 que d’environ 235 millions d’euros, contre 292,4 millions prévus en début d’année, pour lancer de nouveaux programmes pluriannuels, visant à promouvoir les économies d’énergie et les énergies renouvelables ainsi que le recyclage des déchets.

L’an passé, l’Ademe avait disposé initialement de 253 millions d’euros pour ses investissements avant une annulation de 74 millions en cours d’année.

Les crédits de paiement, destinés à financer les programmes d’investissement lancés les années précédentes, sont également victimes de l’austérité budgétaire. 70 millions d’euros devraient manquer cette année à l’Ademe pour honorer ses engagements du début de la décennie.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les collectivités engagent un bras de fer avec Enedis

    Près de 500 contrats de concession électrique vont arriver à échéance dans les années à venir. L'occasion pour les collectivités menant une politique énergétique ambitieuse de reprendre la main sur la gestion de leur réseau de distribution. ...

  • Patrimoine : mettre en œuvre le BIM

    Le BIM, ou modélisation des données du bâtiment, se développe, son intérêt se vulgarise mais comment y accéder ? Passer du simple dessin 2D à une gestion globale de projet nécessite un investissement important en temps et une réorganisation des services ...

  • La dématérialisation des marchés publics, comment ça marche ?

    Sous l’impulsion du droit européen, la France a progressivement mis en œuvre un calendrier de la dématérialisation des marchés publics par l’ordonnance du 23 juillet 2015 et le décret du 25 mars 2016. L’objectif étant, à terme, la dématérialisation ...

  • La Nouvelle Aquitaine chiffre le rôle de la biodiversité sur son économie

    Le comité scientifique Ecobiose a rendu ses premières conclusions sur l’agriculture régionale. Financé par la Nouvelle Aquitaine pour convaincre de l’intérêt de la biodiversité, ses suggestions vont jusqu’à la gouvernance et l’action publique. Sa ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X