Décentralisation

L’Aisne dit non au transfert des routes nationales

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

Le conseil général de l’Aisne vient de rendre un avis négatif sur le projet de décret par lequel l’Etat lui transfèrerait 283 kilomètres de routes nationales et 105 ponts ou ouvrages d’art. La collectivité, qui s’est exprimée lundi 21 février à une très large majorité met d’abord en cause les « compensations financières insuffisantes », notamment pour la modernisation de la RN 32, et l’incapacité de l’Etat à définir clairement les moyens humains et matériels à transférer. Les élus contestent aussi la procédure elle-même, l’Etat ayant sollicité son avis avant même qu’un état des lieux du patrimoine transférable ait été établi.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X