Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Des enseignants du 93 dans la rue pour réclamer plus de moyens

Publié le 19/09/2013 • Par Cédric Néau • dans : Régions

Plusieurs centaines d'enseignants de Seine-Saint-Denis ont manifesté jeudi 19 septembre à Paris pour réclamer un "vrai plan de développement de l'éducation" dans le département, sous-doté, selon eux, en effectifs et en moyens.

Les grévistes, réunis à l’appel de la FSU, principale fédération syndicale de l’éducation, de la CGT et de SUD, se sont rassemblés dans le centre de la capitale derrière une banderole: « Enfants sacrifiés, ça ne peut plus durer ». Ils ont rejoint le ministère de l’Education nationale, où ils ont obtenu d’être reçus « en début de semaine prochaine », selon la FSU.

Un département sinistré – « Depuis des années, la Seine-Saint-Denis est sous-dotée en moyens. On réclame un vrai plan de développement de l’éducation dans le département, pour ne plus être traités dans l’urgence », a affirmé  Martine Caron, secrétaire générale du SNUipp-FSU dans le 93.

Parmi les points de frictions: des classes trop chargées, selon les syndicats, mais aussi un manque de remplaçants et un recours trop fréquent à des contractuels, qui manquent de formation.

« Les jeunes de Seine-Saint-Denis méritent d’avoir en face d’eux des gens suffisamment nombreux et formés pour assurer leur réussite. Il faut rendre le métier plus attractif pour stabiliser les équipes », a souligné François Cochain, secrétaire départemental de la FSU.

Dotation renforcée – D’après le rectorat de Créteil, dont dépend la Seine-Saint-Denis, le département a bénéficié pour cette rentrée d’une dotation renforcée, avec 150 créations d’emplois dans le 1er degré et 118 dans le second degré.

« Malgré ces créations de postes, il nous manque encore énormément de personnel pour assurer toutes nos missions », estime Martine Caron. « On a un turn-over très important des enseignants », ajoute François Cochain.

Selon le ministère de l’Education, seuls 6 à 7% des enseignants étaient en grève dans le département jeudi 19 septembre, dans le primaire comme dans le secondaire.

La Seine-Saint-Denis, département à la fois le plus pauvre et le plus jeune de France métropolitaine, souffre depuis plusieurs années d’une pénurie d’enseignants. Les taux de réussite scolaire y sont bien inférieurs à la moyenne nationale.

 

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Des enseignants du 93 dans la rue pour réclamer plus de moyens

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X