Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

[Club prévention sécurité]

[Exclusif] Police municipale : Manuel Valls détaille son plan d’action

Publié le 18/09/2013 • Par Hervé Jouanneau • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Dans un entretien exclusif au Club prévention sécurité de la Gazette des communes, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls s'exprime sur le rôle et la place des polices municipales dans le paysage de la sécurité. Et passe en revue les chantiers en cours : mutualisation, police territoriale, expérimentation radio. S’agissant du volet social, le ministre affirme que « les dossiers sont techniquement prêts ».

Le nombre de policiers municipaux en France ne cesse d’augmenter. On en dénombre aujourd’hui 20 000, soit deux fois plus qu’il y a 20 ans. Quelle est aujourd’hui leur place dans le paysage de la sécurité ?

Les polices municipales sont des acteurs à part entière de la coproduction de sécurité qui interviennent en complémentarité avec les forces de sécurité de l’Etat. Toutes les polices municipales ont en commun d’assurer des missions de police administrative et de police du code de la route. Par leurs actions de prévention, de présence dissuasive, de médiation mais aussi de répression, elles sont des acteurs déterminants pour assurer la tranquillité publique et la sécurité de nos concitoyens.

Les missions assignées aux policiers municipaux varient d’une commune à l’autre, d’un maire à ...
Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

4 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

[Exclusif] Police municipale : Manuel Valls détaille son plan d’action

Votre e-mail ne sera pas publié

Georges

18/09/2013 04h24

monsieur le ministre maitrise bien son sujet.

des policiers municipaux dependent des maires, et ce sont ces derniers qui decident de les armer ou non. de toute façon, ces agents doivent avoir des protections pour revenir en bonne santé à la maison.
l’idéal , avec la police muninipale est d’avoir une complementarité avec la Bac, ces brigades d’interventtions, tres utiles pour la securité des citoyens. la police municipale ne doit pas etre une équipe de « rambo », la Bac s’occupe dejà de ce probleme. je les vois plus comme une interface entre citoyens et police. une police à l’ecoute, plus dans la prévention que dans la répression. une police humaine proche de la population.
monsieur le ministre veut renforcer la coordination entre les polices, ce fait est d’une grande logique et permettra une plus grande efficacité.

Nibelungen

19/09/2013 11h58

En France la Police municipale aura toujours 20 ans de retard, à part dans les villlages et villes ou les Maires en ont et ne se voilent pas la face frileusement en matières de sécurités .
Laissons la BAC faire son travail , dans le terme Police Municipale il y a le mot Municipale et fusionner dans les inters avec la Bac ou autres brigades d ‘interventions meme établit sur le plan de coordination ne servira qu’à exposer encore plus les agents municipaux dans la mesure ou ils n’ont pas les moyens de se sécuriser eux mêmes .
Les délinquants de seize ans se fournissent en armes de guerres et en face vous avez des fois des Municipaux patrouillant en zones sensibles en pédestre à deux alors que la Nationale circule à quatre en véhicule, les mêmes agents ne possedant qu’une bombe aérosol et des fois un baton de défenses.
Nous ne parlerons pas des communes dotant leurs agents d’un gilet de protections faisant ainsi de pauvres bougres des cibles parfaites qui en interventions avecs les Nationaux ou Gendarmes n’auront mêmes pas les moyens de riposter face à des voyoux déterminés et eux par contre armés .
Uniformisons les PM comme cela se fait à l’étranger depuis des années avec des moyens sécvurisants et une harmonisations des missions sur le plan national ou alors étatisé les Pm comme cela c’est fait dans le passé et arretons de faire esperer à des agents que le nouveau gouvernement fera mieux que l’ancien car l’association des Maires de France bloquera toujours une force de police qui leurs fait peur bien que cela les servent politiquement au moment des élections .

audaces

20/09/2013 04h17

3 corps de polices n’est ce pas 2 de trop?

Pinot

21/09/2013 08h44

et pour approfondir le sujet :
Croyez-vous normal et juste que ces professionnels (oui ! professionnels puisqu’ils sont issus d’un concours à valeur nationale) et non pas comme beaucoup le pense d’un « coup de piston » de Monsieur le Maire, soient en « catégorie C » c’est à dire la plus basse de la fonction publique ?
Qui ferait ce métier pour un salaire de 1500 € net après 20 ans de carrière ?
Qui accepterait de prendre chaque jour autant de risque pour une retraite de 1200 € net prise à 62 ans ?
Alors il serait temps que nos dirigeants ouvrent enfin les yeux et regardent de bien plus près ces incohérences « étatiques » ! et osent reconnaître le grand courage de ces « municipaux » qui n’ont bien souvent que leur bravoure pour accomplir leurs missions…

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X