Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Opinion] Acte III de la décentralisation

Le département, pilote de la cohésion sociale

Publié le 09/09/2013 • Par Auteur associé • dans : France, Opinions

Roland Giraud

Roland Giraud

président de l’Association nationale des directeurs de l’action sociale et de la santé des départements (Andass)

Le projet de loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles a été examiné en première lecture par le Sénat et l’Assemblée nationale durant l’été. Nous pouvons en tirer un premier bilan.
L’Association nationale des directeurs de l’action sociale et de la santé des départements s’était émue de certaines des dispositions du projet de loi initial, adopté en conseil des ministres. Nous avons toujours témoigné notre attachement aux principes de solidarité territoriale et de globalité de la prise en charge dans une optique de développement social. Le projet de loi mettait à mal ces principes et fragilisait l’édifice issu des différentes lois de décentralisation.

Notre réaction n’était pas tournée contre le principe de la création des métropoles. Le fait métropolitain est incontestable et la France ne peut continuer de l’ignorer.
Mais la métropole future ne peut trouver sa place que si sa création est un facteur d’efficacité renouvelée pour les territoires concernés.
Nous avons exprimé la crainte que la métropole soit un échelon supplémentaire qui vienne compliquer un paysage social déjà complexe.

Départements relégitimés – Il est important de dire que l’examen du projet de loi par le Parlement a permis des améliorations et nous en sommes satisfaits.
Les principes de négociation et de délégation de compétences sont devenus la règle. Ils ne sont pas dévoyés puisque le projet de loi ne prévoit plus le couperet d’un transfert automatique de certaines compétences à une date donnée, en l’occurrence au 1er janvier 2017.

Par ailleurs, l’aide sociale à l’enfance (ASE) a été sortie du périmètre des compétences transférables. L’émiettement de cette compétence entre les départements et les métropoles nous paraissait apporter plus de menaces que de gains d’efficacité dans un domaine ô combien sensible.

En l’état actuel du texte, ce sera donc une négociation particulière qui portera sur les compétences choisies par la métropole et par le département au sein d’une liste définie par le législateur. Nous espérons que les discussions qui pourront s’ouvrir dans le futur s’inspireront de notre volonté d’apporter aux populations une réponse globale avec un département confirmé dans son rôle de pilote de la cohésion sociale et territoriale.

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Le département, pilote de la cohésion sociale

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X