Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Sécurité civile

Les sapeurs-pompiers professionnels protestent contre une campagne de recrutement massif de volontaires au SDIS 35

Publié le 06/09/2013 • Par Solenne Durox • dans : Actu experts prévention sécurité, Régions, Statuts prévention-sécurité, Toute l'actu RH

Le service départemental d’incendie et de secours d'Ille-et-Vilaine lance cette semaine du 2 septembre 2013 une grande campagne de communication à destination des jeunes. Objectif: recruter des sapeurs pompiers volontaires afin d'étoffer les effectifs des centres de secours rennais. Une opération qui n'est pas au goût des syndicats qui réclament l'embauche de sapeurs professionnels.

À grand renfort de pétards et fumigènes, les sapeurs-pompiers professionnels rennais ont fait part de leur désaccord à l’occasion du lancement, cette semaine du 2 septembre, d’une grande campagne de communication du SDIS 35. Celle-ci vise à recruter de jeunes volontaires, principalement dans la capitale bretonne. Le spot promotionnel est visible depuis lundi dernier sur les réseaux sociaux, dans de nombreuses salles de cinéma, en prime time sur la chaîne locale TVR et au Stade Rennais.

L’opération est également relayée via l’affichage et la distribution de flyers dans les lieux à forte fréquentation estudiantine. « À Rennes, il existe un important vivier d’étudiants insuffisamment exploité, constate le Lieutenant-Colonel Christophe Paichoux. Ils sont pourtant assez disponibles et ne ...

Article réservé aux abonnés
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion
2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les sapeurs-pompiers professionnels protestent contre une campagne de recrutement massif de volontaires au SDIS 35

Votre e-mail ne sera pas publié

Gavroche

09/09/2013 04h12

Ah ! la magnifique gabegie des SDIS en France !
L’arrivée des professionnels a permis de virer les volontaires, de mettre en place des exigences folles, de dépenser un argent fou pour acheter des équipements hyper-sophistiqués… qui du coup nécessite des professionnels pour les utiliser…
Tous les élus locaux ont été d’accord pour dépenser tout cet argent, les pompiers professionnels ont été très malins pour les flatter !!
et quid en terme de service au public ? Ben les pompiers ne veulent plus s’occuper des guêpes, monter sur le toit, etc.. et pour transporter un gamin blessé en accueil collectif, il faut pratiquement appeler une ambulance privée.
Qui osera reposer la question du service public en partant des besoins réels de la population, en osant examiner cette brillante idée de départementalisation, et en regardant réellement le coût / avantages de ce système hyper-sophistiqué.
Notamment en zone rurale, on n’arrive toujours pas à démonter que 4 ou 5 volontaires déjà sur place sont avantageusement remplacés par une dizaine de pro, mais qui mettent 25 mn à arriver avec au moins 3 véhicules !!

GMC

10/09/2013 06h33

Quand les politiques auront-ils réellement du courage ? En effet pour décider d’augmenter les impots et les taxes c’est sans problème! par contre :
1)Reconnaitre qu’un volontaire qui perçoit des indemnités NON DECLARABLES et que cela est pour moi comparable à du travail au noir non dissimulé ?
2)Que les repos ne sont pas respectés pour les volontaires ce qui peut conduire à des accidents , pour eux mais aussi pour les collègues ou victimes à sauver ?
3)Je rejoins un peu Gavroche concernant certains services mais là aussi il faut se poser les bonnes questions.Si les interventions pour déloger des guepes sont faites par des professionnels on ne doit pas payer car qu’ils soient en caserne ou en mission on les paie, par contre si cela est fait par des volontaires il est logique de faire payer le citoyen pour l’intervention des volontaires mais au prix uniquement de leur temps et de leurs indemnités?
4)Enfin ne faut-il pas interdire aux professionnels d’être volontaires ? mais là on ne trouve pas assez de volontaires donc on est content de leur permettre de gagner un peu plus d’argent ….ce qui entraine certaines dérives comme on le voit de temps en temps !Les temps de repos…etc on n’est pas forcément très regardant.
Moi je suis pour un volontariat DECLARE sur la feuille d’impots ainsi les volontaires feront ce travail car il s’agit d’un travail puisqu’il y a rémunération.Pourquoi ne pas demander l’avis des Français au sujet de la remunération et dire s’ils considèrent le volontaire comme un travailleur ?Aller aider votre voisin à réparer son véhicule si vous êtes mécanicien et si on vous controle on dira que vous travailler au noir!
Enfin et j’en terminerai le volontaire accptera t-il de se faire « caillasser » en intervention ? Reviendra t-il si tel est le cas ?car il n’a pas d’obligation ! alors que le pro lui n’a pas le choix s’il veut percevoir une paie en fin de mois!

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X