Lagazette.fr

Publicité


0

Commentaire

Réagir
Imprimer

Patrimoine

Oradour un « monument de l’Histoire », que l’État préservera

Publié le 04/09/2013 • Par Cédric Néau, avec l'AFP • dans : France, Régions

Imprimer

0

Commentaire

Réagir
 

Le maire d’Oradour, Raymond Frugier, avait tiré en avril la sonnette d’alarme au sujet de la préservation du site, selon lui intenable financièrement, et demandé au ministère de la Culture « d’engager une réflexion sur le projet de conservation à très long terme » du village martyr, afin « d’anticiper la dégradation des lieux ».

 

Il semble avoir été entendu.

  »Il est très important que le village puisse être restitué dans l’état où il a été laissé (après le massacre) et ce sera une responsabilité de l’État que de permettre cette préservation », a déclaré le chef de l’Etat au micro de France 2, à l’issue de la cérémonie avec le président allemand Joachim Gauck, pour la première visite historique d’un dirigeant allemand dans le village martyr, mercredi 4 septembre.

« J’ai dit (que) c’est un monument historique, non, c’est un monument de l’Histoire »,, a déclaré le président Hollande.

Un budget de 150 000 euros par an - Selon le maire, les abords et certaines ruines du site, classé monument historique en 1946 et unique en Europe par son état de conservation, subissent « les outrages du temps ». Or le budget voué à l’entretien, 150.000 euros annuels reposant sur les seules dotations d’État, « ne suffira pas à échéance d’un demi-siècle à conserver l’entièreté des lieux ».

Haut de page

Imprimer

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Mots-clés

Thèmes abordés Conservation du patrimoineCultureDomaine publicFinancements

Régions haute-vienne