Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Patrimoine

Oradour un « monument de l’Histoire », que l’État préservera

Publié le 04/09/2013 • Par avec l'AFP Cédric Néau • dans : France, Régions

Le président François Hollande a estimé mercredi 4 septembre après sa visite à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) que ce village martyr est un "monument de l'Histoire" et a promis que l'État veillera à "permettre la préservation" du site, dont l'entretien à long terme pose un problème financier, notamment pour la commune.

Le maire d’Oradour, Raymond Frugier, avait tiré en avril la sonnette d’alarme au sujet de la préservation du site, selon lui intenable financièrement, et demandé au ministère de la Culture « d’engager une réflexion sur le projet de conservation à très long terme » du village martyr, afin « d’anticiper la dégradation des lieux ».

 

Il semble avoir été entendu.

 « Il est très important que le village puisse être restitué dans l’état où il a été laissé (après le massacre) et ce sera une responsabilité de l’État que de permettre cette préservation », a déclaré le chef de l’Etat au micro de France 2, à l’issue de la cérémonie avec le président allemand Joachim Gauck, pour la première visite historique d’un dirigeant allemand dans le village martyr, mercredi 4 septembre.

« J’ai dit (que) c’est un monument historique, non, c’est un monument de l’Histoire »,, a déclaré le président Hollande.

Un budget de 150 000 euros par an – Selon le maire, les abords et certaines ruines du site, classé monument historique en 1946 et unique en Europe par son état de conservation, subissent « les outrages du temps ». Or le budget voué à l’entretien, 150.000 euros annuels reposant sur les seules dotations d’État, « ne suffira pas à échéance d’un demi-siècle à conserver l’entièreté des lieux ».

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Oradour un « monument de l’Histoire », que l’État préservera

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X