Energie

Le Syndicat des Energies Renouvelables milite pour un plan de relance

Par • Club : Club Techni.Cités

Alors que le Commissariat Général au Développement Durable vient de publier ses dernières statistiques relatives aux énergies éolienne et photovoltaïque, qui mettent en évidence une baisse très importante des raccordements à ces énergies, le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) a décidé de présenter le 17 septembre 2013 son plan de relance.

A en croire les chiffres, le parc éolien a vu sa capacité raccordée en retrait de 26% par rapport à la même période de l’année dernière. Quant au solaire photovoltaïque, son parc a connu une baisse de 73% par rapport au premier semestre 2012, en raison de la fermeture de nombreux sites industriels. « Comme nous le craignions, les mesures d’urgence adoptées en début d’année se sont malheureusement avérées insuffisantes pour endiguer la baisse des marchés. Car la suppression des Zones de Développement de l’Eolien (ZDE) (1) mettra des mois à porter ses fruits, regrette Jean-Louis Bal, président du Syndicat des Energies Renouvelables. Ces chiffres rappellent l’importance de redynamiser, sans délai, ces secteurs. »
En avant-première, le président a dévoilé à La Gazette les principales mesures proposées par le plan de relance, présenté officiellement au gouvernement quelques jours avant la conférence environnementale sur la transition écologique.

Redynamiser le Fonds Chaleur – Selon Jean-Louis Bal, il s’agit tout d’abord de sécuriser les mécanismes de soutien à l’éolien et au photovoltaïque, leur aspect « volatil » décourageant trop souvent les investisseurs. Outre leur sécurisation, c’est leur réévaluation qui est réclamée par le SER.
Autre proposition, amplifier les crédits alloués par le Fonds Chaleur. « Nous constatons que la biomasse se développe mieux que les autres énergies renouvelables, c’est la raison pour laquelle nous demandons que son soutien soit dopé dans le cadre du Fonds Chaleur. Il faudrait 500 millions d’euros par an pour mobiliser la biomasse. »
Actuellement, le Fonds Chaleur dispose d’un budget de 1,2 milliard sur cinq ans, pour financer des projets de production de chaleur à partir d’énergies renouvelables (biomasse, géothermie, solaire…). Il doit permettre la production supplémentaire de 5,5 millions de tep de chaleur renouvelables ou de récupération à l’horizon 2020. Et selon le président, il existerait un « gap » entre les moyens qui lui ont été accordés  -actuellement 200 millions d’euros sont alloués chaque année par le Fonds Chaleur- et la poursuite des objectifs 2020…

Flécher les investissements d’avenir – Selon le SER, il s’agit aussi de flécher les investissements d’avenir, et de chiffrer plusieurs actions visant à développer les énergies renouvelables. « Nous allons réclamer des crédits pour créer une filière de stockage de l’énergie, et pour promouvoir les énergies marines, en particulier lancer les premiers projets d’hydroliennes, qui sont encore dans les cartons. »

Concessions hydroélectriques – Enfin, emboîtant le pas à la Cour des Comptes, qui a pointé il y a quelques jours le manque à gagner lié au retard de la mise en concurrence des concessions hydroélectriques, Jean-Louis Bal recommande de continuer à développer aussi les stations de stockage hydraulique. Considérée comme une énergie intermittente, l’hydro-électricité pourrait voir sa production augmenter de 10 à 15%. 

Sur le même sujet

Le bilan énergétique de la France en 2011, Commissariat général au Développement durable, juillet 2012.

cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X