Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

L’AFITF veut des financements au-delà de 2007

Publié le 01/08/2005 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

Le président de l’Agence de financement des infrastructures de transports de France (AFITF), Gérard Longuet, demande que l’AFITF reçoive les financements nécessaires à sa mission au-delà de 2007, dans le Figaro du 30 juillet. Il déclare être en mesure de boucler les budgets pour les deux années à venir mais demande que la « dotation à l’AFITF lui permette d’envisager non pas seulement les deux années 2006-2007, mais au moins la durée de sept ans » prévue dans le cadre de sa mission fixée par le Ciadt du 18 décembre 2003. L’AFITF a pour mission de garantir le financement des équipements d’infrastructures. Son financement devait être assuré par les dividendes issus des participations que l’Etat détient dans les autoroutes. Or depuis la décision du gouvernement de Dominique de Villepin de privatiser rapidement les autoroutes ASF, SANEF et APRR, la question du financement de l’AFITF se pose. Gérard Longuet approuve ces privatisations « pour des raisons liées aux finances publiques » mais demande, outre la pérennité du financement de l’Agence, que « le débat sur la valeur des autoroutes soit transparent ». De même, il affirme que l' »Etat doit tirer beaucoup plus que les valorisations actuelles ». Dans un entretien la semaine précédente au Figaro, le ministre des Transports Dominique Perben avait affirmé que l’AFITF disposerait d’une enveloppe de 1,5 milliard d’euros en 2006 et de 10 milliards d’ici 2012.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

L’AFITF veut des financements au-delà de 2007

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X