Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Justice, jurisprudence

Incendie de Chambéry : le Sdis 73 renvoyé en correctionnelle

Publié le 03/08/2005 • Par La Rédaction • dans : France

Le Service départemental d’incendie et de secours de Savoie a été renvoyé devant le tribunal correctionnel en tant que personne morale pour « homicides involontaires », après un incendie qui avait fait deux morts en 2002. C’est ce qui ressort d’une ordonnance rendue par le juge d’instruction. En décembre dernier, après la mise en examen du service, le parquet avait pourtant requis un non lieu. L’affaire remonte au 1er janvier 2002. Un jeune homme de 17 ans et une jeune fille de 19 ans avaient alors trouvé la mort dans un appartement au troisième étage d’un immeuble ancien de Chambéry, intoxiqués par les fumées provenant de l’incendie provoqué dans l’appartement du dessous par des cierges à étincelles. Alertés par des témoins du feu, les pompiers avaient dépêché des secours, mais ces derniers n’ayant pas été informés d’un appel provenu entre-temps des victimes elles-mêmes, n’étaient pas intervenus dans leur appartement, le croyant vide. La standardiste qui n’a pas transmis l’information n’est pas mise en cause personnellement, la justice ayant préféré souligner un défaut général d’organisation et poursuivre le Sdis en tant que personne morale.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Incendie de Chambéry : le Sdis 73 renvoyé en correctionnelle

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X