Transports

Les présidents de régions dans l’Est inquiets pour la ligne SNCF Paris-Bâle

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

Les présidents des régions Franche-Comté, Alsace et Champagne-Ardenne vont écrire au président de la SNCF pour lui faire part de leur inquiétude quant à une éventuelle suppression de la ligne Paris-Troyes-Vesoul-Bâle.

« Il est hors de question que nous discutions avec la SNCF de la suppression de cette ligne », a indiqué le président (PS) de Franche-Comté, Raymond Forni, qui a réuni mercredi à Besançon un « mini-sommet » de crise avec son homologue alsacien Adrien Zeller (UMP), un représentant du président (PS) de Champagne-Ardenne Jean-Paul Bachy et des élus de plusieurs villes concernées.

« Si la SNCF se désengageait, cela obligerait les Belfortains à rallier Paris via Montbéliard et Besançon, ce qui leur coûterait plus cher, et les Bâlois et Mulhousiens à rejoindre la capitale via le futur TGV-Est », a expliqué Raymond Forni. « Mais il n’y aurait plus aucune liaison sur l’axe Troyes-Vesoul-Belfort, ça serait un désert, auquel nous, les régions, devrions remédier ».

« Or ce n’est pas aux régions de financer une ligne nationale, et même internationale. La SNCF ne peut pas continuer ainsi à engranger des bénéfices sur les lignes rentables, tout en demandant aux autres d’endosser les déficits sur les lignes qui ne le sont pas », a encore dit Raymond Forni.

L’axe Paris-Bâle n’a pas été évoqué par la SNCF parmi les lignes menacées de suppression ou de fréquences moindres, mais il fait partie des lignes présentées comme particulièrement déficitaires, ce qui fait craindre aux élus qu’il ne soit supprimé en 2007 lorsque l’arrivée du TGV-Est offrira un parcours alternatif via Strasbourg.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Transfert des compétences eau et assainissement : pas de compromis possibles

    La commission mixte paritaire a acté le désaccord profond entre l’Assemblée et le Sénat sur le transfert des compétences eau et assainissement. Cependant, cette proposition de loi devrait aboutir avant l’été. Avec, en parallèle, un éclaircissement des ...

  • « Nos métiers ne sont que transitions »

    Placées sous le signe des transitions à l’œuvre dans les territoires, les Rencontres nationales de l’ingénierie territoriale – qui se sont tenues cette semaine à Montpellier sous le patronage du CNFPT et de l’Association des ingénieurs territoriaux de ...

  • L’actu juridique de la semaine

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudence et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 12 et le 18 mai 2018. ...

  • Pollution de l’air : mieux cibler la lutte, c’est possible

    Les territoires concernés par des dépassements des normes européennes pour le dioxyde d’azote et les particules PM10 ont élaboré des feuilles de route pour réduire leurs émissions. Mais ces plans d’action ne prennent pas en compte les particules plus fines ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X