Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Conseil général du Bas-Rhin : une expo franco-iranienne annulée après les propos d’Ahmadinejad

Culture

Conseil général du Bas-Rhin : une expo franco-iranienne annulée après les propos d’Ahmadinejad

Publié le 25/11/2005 • Par La Rédaction • dans : France

Une exposition d’un peintre franco-iranien, prévue en mars au conseil général du Bas-Rhin, a été annulée en raison des propos contre l’existence d’Israël tenus par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Le peintre Kazem Rezvaniane, réfugié en France dans les années 1980 et devenu Français depuis, devait montrer dans le hall du bâtiment une série d’oeuvres illustrant des paysages iraniens et alsaciens, baptisée « Regard complice », à l’initiative de l’association franco-iranienne d’Alsace. « Evoquer un regard complice entre l’Alsace et l’Iran peut donner lieu à certaines interprétations », a commenté Renaud Jautzy, directeur de cabinet du président du conseil général Philippe Richert (UMP), par ailleurs président du groupe d’amitié France-Israël au Sénat. « L’artiste n’est pas en cause, mais ce n’était pas le moment d’organiser cette exposition même si son message n’est pas politique. Les circonstances internationales ne permettent pas de le faire », a poursuivi M. Jautzy, n’entendant pas cautionner, même indirectement, les propos du président iranien qui mettent l' »Iran au banc des nations ». « Ce n’est pas le rôle de l’association, non politique, de faire ce genre de condamnation que moi je fais à titre personnel », a indiqué de son côté Pacha Mobasher, président de cette association, regrettant l' »importation en France d’un problème » du Moyen-Orient qui « est train de créer une tension entre les communautés iranienne et israélite » en Alsace.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Conseil général du Bas-Rhin : une expo franco-iranienne annulée après les propos d’Ahmadinejad

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X