Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Parlement

La réforme de la TP légèrement amendée à l’Assemblée nationale

Publié le 25/11/2005 • Par La Rédaction • dans : Actualité Club finances, France

Une modification principale a été apportée par les députés à l’aménagement de la taxe professionnelle, après plus de 12 heures de discussion dans l’hémicycle, mardi 22 novembre.
La réforme initiale avait pour conséquence de rendre sans effets, sur les bases plafonnées à 3,5% de la valeur ajoutée, les augmentations de taux de TP votés pour 2005 par les collectivités, cela revenant à geler ses bases à leur niveau de 2004. Le ministre délégué au Budget a finalement consenti à accepter l’année de 2005 comme référence et non plus 2004, mais seulement pour les collectivités qui « ont été raisonnables et qu’il convient de ne pas pénaliser ».
« Ainsi pour toutes celles qui n’auront pas accru en 2005 leur taux de plus de 4,5%, par rapport à 2005, la base de référence sera le taux 2005 ; pour les autres, ce sera le taux 2004 majoré de 4,5% » a précisé Jean-François Copé. Cette mesure représente un effort supplémentaire d’environ 200 millions d’euros pour l’Etat. Surtout, ce sont désormais 3 459 collectivités et non plus 5 990 qui seront perdantes, en 2006, du fait de l’aménagement de la TP.
Le texte est désormais entre les mains des sénateurs. Les discussions sur la TP sont prévues pour samedi 10 décembre. Jean-François Copé a déjà appelé les sénateurs « perfectionner encore plus le mécanisme correcteur » adopté à l’Assemblée.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La réforme de la TP légèrement amendée à l’Assemblée nationale

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X