Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

A Clamart, la Joie par les livres devrait rouvrir prochainement

Publié le 13/02/2006 • Par Hélène Girard • dans : A la une, France

Des « aménagements », des moyens humains et financiers… la Direction du livre et de la lecture a promis au maire de Clamart (Hauts-de-Seine), Phiippe Kaltenbach, que la Joie par les livres, bibliothèque associative co-financée par l’Etat et la municipalité, ne fermerait pas ses portes, contrairement à ce qu’elle avait annoncé précédemment (lire la Gazette du 13 février). « C’est une très bonne nouvelle pour Clamart et la politique du livre en France », se félicite Philippe Kaltenbach.
Concernant la sécurité des locaux, mise en cause par le rapport d’un expert du ministère de la Culture, la ville évoque « le déplacement d’une armoire électrique pour permettre la réouverture au public dans les prochains jours ».
Plus globalement, une « réflexion » va s’engager pour sur la poursuite des activités de cette bibliothèque emblématique du développement de la lecture chez les jeunes. Fondée il y a plus de quarante ans, à Clamart, la Joie par les livres a ensuite installé son siège à Paris. Lors de l’annonce de la fermeture des lieux par le ministère de la Culture, le maire avait dénoncé « un mauvais coup pour la banlieue ». Reste à savoir quelle sera la nature de l’engagement de l’Etat et le sort des collections déjà déménagées. Le collectif « pour qui vivent nos cités », mobilisé contre la fermeture de la bibliothèque, va également décider s’il continue d’occuper les lieux.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A Clamart, la Joie par les livres devrait rouvrir prochainement

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X