Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité publique

« Les violences dans le football sont en recul » – Antoine Boutonnet, chef de la Division nationale de lutte contre le hooliganisme

Publié le 23/07/2013 • Par Pascal Weil • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité

AntoineBoutonnet
D.R.
Dans un entretien au Club Prévention-Sécurité, le chef de la Division nationale de lutte contre le hooliganisme Antoine Boutonnet dresse le bilan des violences au terme de la saison de football 2012-2013. Ces phénomènes ont donné lieu à 667 interpellations et 382 interdictions de stades. Des résultats qui confirment la mobilisation conjointe des forces de l’ordre, des instances du football, des clubs professionnels et des collectivités locales.

Vous dirigez la division nationale de lutte contre le hooliganisme du ministère de l’intérieur. Quel bilan tirez-vous de la saison de football 2012-2013 ?

667 individus ont été interpellés à l’occasion des rencontres de football professionnel de Ligue 1 et 2. Environ 57 % ont eu lieu dans les stades et 43 % à leurs abords. Nous avons observé une évolution, principalement pour les matches de Ligue 2 avec une diminution des interpellations d’environ 45 %.

Il s’agit plutôt d’individus de 19 à 35 ans qui, dans leur très grande majorité, ne sont pas récidivistes. Enfin, à la fin de cette saison, 382 personnes étaient interdites de stades : 259 au titre d’une interdiction administrative prise par l’autorité préfectorale après l’identification d’un comportement violent et 123 dans le ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les violences dans le football sont en recul » – Antoine Boutonnet, chef de la Division nationale de lutte contre le hooliganisme

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X