En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

2

Commentaires

Réagir

Données publique

Open data : quels coûts pour les collectivités territoriales

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : A la une, Actualité Club finances, France • Club : Club finances

2

Commentaires

Réagir

© serge parin - Fotolia.com

40 000 euros, 300 000... Les prix des portails français open data sont élastiques et difficilement comparables. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte : choix technique, orientation donnée au projet, mutualisation, etc.

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Open Data et réutilisation des données publiques : des promesses vertigineuses

 

« Le coût de l’open data ? On est dans un effet de mode, personne ne sait combien cela coûte vraiment », estime Jean-Marie Bourgogne, en charge du programme Montpellier territoire numérique. Selon une étude du Serdalab, le budget moyen s’élève à 83 000 euros de ressources humaines, hors informatique. Le libre est privilégié par la moitié des sondés pour des raisons économiques.

En fonction du (long) travail préalable de mise en forme des données, des choix techniques, des fonctionnalités avancées proposées, comme des datavisualisations, du travail d’animation et de communication, de l’internalisation ou de l’externalisation des tâches…, l’investissement nécessaire varie de quelques milliers d’euros à quelques centaines de milliers.

Ces choix ne dépendent pas uniquement des lignes de budget disponibles, mais aussi des RH, de l’orientation donnée à la politique open data ou encore de la configuration technique déjà existante. Car plus d’un tiers des portails sont en fait des extensions. Il est donc difficile voire peu utile de comparer ex abrupto les prix. A défaut, il vaut mieux examiner les différentes possibilités et méthodologies actuelles, à travers des exemples concrets.

Première version simple en mode agile - « Une soixantaine de jours / homme. » Voilà ce qu’a coûté la première version du portail du conseil général de la Gironde, explique Pascal Romain, chef de projet informatique pour le département. Elle a été développée en interne et dès la deuxième année, une seconde version plus poussée a été mise en ligne, avec l’intégration de deux outils. Pascal Romain est à mi-temps pour le projet. Il estime qu’une trentaine de journées de travail a été consacrée à la gestion des flux de données : automatisation, anonymisation…

La première étape a consisté à mettre en place un catalogue de données, la seconde a  porté sur la mise en place de services plus avancés, l’enrichissement des données – ce qui passe par leur nettoyage et une couche de web services, c’est-à-dire des fonctionnalités utilisées par d’autres programmes… Ils ont eu recours à CKan, une application open source de gestion de données. Beaucoup de briques techniques de l’open data sont open source, conformément à la philosophie du mouvement, mais nécessitent de l’intégration ou la location d’une solution de cloud.

Son alter ego à la direction de la communication se charge de l’animation, par exemple s’occuper du concours mis en place avec la communauté urbaine de Bordeaux, et doté de 60 000 euros. Une partie de la communication est sous-traitée à l’association Aquitaine Europe Communication, une agence spécialisée dans le numérique. « Nous connaissons mal le tissu des entreprises numériques innovantes, justifie Pascal Romain, ils nous accompagnent depuis le début sur l’open data ».

Portail avec plusieurs partenaires - « Le portail partenarial régional des données publiques », c’est ainsi que se présente Open Paca, qui a fait le choix d’agréger d’autres acteurs, 26 actuellement, de la CCI des Bouches-du-Rhône à l’Agence régional du Livre. « Les partenaires peuvent avoir leur portail et se faire référencer sur Open Paca, se faire référencer et ouvrir plus tard un site, ou ne pas avoir de portail », détaille Michèle Trégan, conseillère régionale déléguée à l’emploi. Il est donc possible, pour une collectivité, de prendre le train de l’open data à moindre frais. Il faut quand même a minima consacrer des jours / homme à constituer les jeux de données et former les administrations.

Cette plate-forme, Michèle Tregan l’évalue « à la louche à 1 ETP et 35 000 euros pour la première version, 20 000 euros par an pour les évolutions ; un marché géré par l’informatique ». Cette assistance à la maîtrise d’ouvrage de deux ans est plafonnée à 60 000 euros par an. Elle consiste aussi à accompagner la collaboration avec les différents partenaires et comprend aussi l’aide sur le concours. Lancé au printemps, il offre une belle dotation de 100 000 euros.

Le site est basé sur TYPO3, un CMS open source (système de gestion et de publication de contenus). Son développement et son installation ont pu être réalisés en « piochant » dans un marché à bons de commande existant, sans faire appel à un nouveau prestataire. Par souci d’homogénéisation, tous les sites sont sous cette solution.

De plus, le portail s’inscrit dans le cadre du projet européen HOMER, qui vise la libération et la mutualisation des données dans 8 pays partenaires. « Un assistant travaille sur cette partie pour trois ans », précise l’élue.

Dans les nuages - Autre option, le Software as a Service (SaaS), qui consiste à louer l’usage d’un logiciel sur les serveurs de l’éditeur, au lieu d’acheter une licence qui tourne sur les serveurs de l’utilisateur. La société américaine Socrata est la référence (data.gov, nyc.gov/data, etc.) et elle fait des émules en France. OpenDataSoft s’est créé en 2012 sur ce modèle et travaille avec la région Île-de-France, la Ville de Paris (V2 à venir), ou encore la Corse (à venir). Le ticket moyen est à « 8 000 euros par an, pour un volume maximal de 10 millions de données, 10 requêtes par seconde, backoffice et front office compris, avec des datavisualisations embedables » (il s’agit de “copier” un élément interactif présent sur un site tiers sur son propre site), précise Jean-Marc Lazard, le CEO de l’entreprise. Si les bases techniques sont open source, le logiciel ne l’est pas, ce qui pose la question de la pérennité des applications basées sur lui, par exemple si le service s’arrête.

Il existe une seconde configuration possible “dans le nuage”, le PaaS (Platform as a Service), qui consiste à louer un environnement pour exécuter des programmes (infrastructure, outils pour exécuter les programmes, puissance de calcul, stockage). En clair, cette solution simplifie la publication des données, mais nécessite tout de même du développement en interne, contrairement au SaaS.

Microsoft s’est aussi positionné sur ce créneau avec OGDI (Open Gouvernment Data) et ODAF (Open Data Application Framework). Si les solutions sont open source, en revanche, elles nécessitent de louer les machines du géant américain pour fonctionner. Microsoft indique un prix de 150 euros/mois pour faire fonctionner le kit de démarrage OGDI, qui fournit front office et back office.

La Saône-et-Loire a préféré cette solution. Quant au prix conséquent du portail, 300 000 euros, il s’explique par l’ajout de datavisualisations interactives, afin de toucher un plus large public. Enfin, un concours doté de 20 000 euros avait été organisé au lancement.

La communication, un point vital - La ligne « communication » occupe donc une part importante des budgets examinés, à juste titre, estiment les acteurs interrogés : « Sinon, le portail ne sert à rien, tranche Jean-Marie Bourgogne. Il faut amener l’information aux citoyens, sortir du secteur des geeks. L’open data reste peu connue du grand public. Cela passe par des concours, des hackatons, des opérations de crowdsourcing. Nous passons plus de temps sur l’animation, avec un temps plein dédié. On peut l’externaliser, mais c’est rare et plus cher. »

Difficile mutualisation - La mutualisation vient immédiatement à l’esprit quand on pense « économies ». Pourtant, elle s’avère complexe à mettre en place, pour de bonnes ou mauvaises raisons. « On essaye, explique Pascal Romain en riant, avant de déplorer : il y a des enjeux de marketing territoriaux autant que d’innovation politique. Ce sera davantage possible lorsque cet aspect communication aura diminué, qui pour l’instant passe au-dessus des considérations rationnelles. » « On a proposé à Aix de copier-coller celui de Montpellier, ils ont refusé ; de même pour l’agglomération de Montpellier, renchérit Jean-Marie Bourgogne. En revanche, La Rochelle a accepté, c’est à 80% le même site. »

« Il existe aussi une question de maîtrise technique », poursuit Claire Gallon, de l’association LiberTIC. Certaines collectivités peuvent vouloir garder la main sur l’évolution de leur plate-forme, d’autant plus que le domaine évolue rapidement : « on va plus vite en allant tout seul », juge Claire Gallon. De plus, les outils techniques internes déjà existants, comme le CMS, diffèrent et ne sont pas forcément tous solubles dans une même solution.

Enfin, « pour des raisons de communication, certaines collectivités préfèrent avoir leur plate-forme avec une identité forte ».

Dès ses débuts, Etalab, le portail du gouvernement français, a proposé d’héberger des collectivités, mais la formule a pris une tournure politique : seules quatre avaient opté pour ce choix, toutes de la majorité de l’époque. Du coup, elle est restée sans suite.  

Pas de grosses anarques - On aurait pu craindre que la combinaison élus peu formés + phénomène de mode aboutissent à des factures régulièrement gonflées de prestataires externes. Cela ne semble pas le cas.

« Les sites coûtent jusqu’à 40 000 euros, quand je vois la qualité, je n’ai pas l’impression que ça les vaille », note toutefois Jean-Marie Bourgogne.  « De grosses boîtes de service se sont positionnées sans rien y connaître, sans avoir pratiqué », rajoute-t-il. Mais le risque le plus important de recourir à des consultants externes, c’est peut-être d’avoir un projet « hors-sol ».

En revanche, Simon Chignard estime qu’il y a de « l’abus sur l’organisation des hackatons : BeMyApp vend du hackaton au kilomètre, c’est du parasitage. On retire à bon compte une aiguille dans le pied de ceux qui devraient être impliqués. On peut sous-traiter, mais pas déléguer : ce sont tes données. » Il n’est pas le seul à tirer à boulets rouges sur la mode des « hackatons citoyens ».

Retour sur investissement hasardeux - Des bénéfices par milliards : voilà la promesse de l’open data. Pour le moment, l’open data apparait comme une ligne de dépenses, d’un strict point de vue comptable. « Pour l’instant, le premier bénéfice économique, c’est l’activité d’intermédiaire », relève Claire Gallon.

« C’est un projet long et difficile à chiffrer, estime Michèle Tregan, on pense que ça va dans le bon sens. La mesure viendra dans un autre temps. Aujourd’hui, il n’y a pas de retour sur investissement, c’est un engagement politique et un facteur d’attractivité du territoire, cela permet le développement de l’innovation numérique. »

En Gironde, deux axes sont explorés dans ce sens, explique Pascal Romain : « la correction et l’amélioration de nos données au fur et à mesure, par exemple via Open Street Map (service de cartographie en ligne open source) pour les systèmes géographiques. Nous aurons peut-être aussi des services développés, si des applications aussi bonnes et pérennes qu’avec des marchés publics sont développées. » Dans cette optique, les participants du concours open data ont été invités à plancher sur la gestion des déchets. « C’est une nouvelle forme d’organisation des services publics qui suscitent pas mal d’interrogations », analyse-t-il. A commencer par celui de la rémunération des développeurs : se contenteront-ils d’un prix et des honneurs ? On peut aussi supposer que les acteurs qui passent par des marchés publics estiment qu’il y a concurrence déloyale, voire non respect des règles des marchés publics.

« On s’attend surtout à avoir de meilleurs services urbains, une augmentation de la transparence, une meilleure fluidité des relations entre services, complète Jean-Marie Bourgogne. Mais on ne les vendra pas, pas plus qu’on ne vend les trottoirs ou les stades, cela relève du service public. »

Une démarche à l’opposé de celle du Grand Lyon : elle vient de lancer un très beau portail au nom équivoque : smart data, et non pas open data. Les données y sont triées en trois catégories : open data, avec authentification et payante.

Haut de page

Voir toute l'actualité sur ce dossier Actualité sur ce dossier

24/03 NUMÉRIQUE La nouvelle licence d’Etalab trahit-elle l’esprit de l’open data ?

24/03 OPEN DATA Open data : l'Occitanie est un territoire-pilote

21/03 NUMÉRIQUE Opendata : le laboratoire d’innovation Auverhônalpin prend ses marques

20/03 NUMÉRIQUE Un tableau de bord recense les grands chantiers numériques de l'État

17/03 [INTERVIEW] VILLE DE DEMAIN « La ville doit redéfinir sa place d’agrégateur d’intérêt général »

16/03 NUMÉRIQUE Loi Numérique : les décrets sur la communication des algorithmes et les données de référence

06/03 NUMÉRIQUE Le gouvernement confie aux régions la coordination numérique globale

05/03 ARCHIVES Les cartes postales anciennes des Hauts-de-Seine en open data

16/02 DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE Le Sgmap veut faire rimer modernisation de l’action publique et concertation citoyenne

09/02 NUMÉRIQUE Avec l’agenda partagé en ligne, tous les rendez-vous culturels d’un territoire en un seul clic

06/02 OPENDATA Comment Nevers Agglomération organise l’ouverture des données publiques pour ses 13 communes

02/02 NUMÉRIQUE Les stratégies numériques des collectivités récompensées à Lille

01/02 [BILLET] NUMÉRIQUE Quand l’intelligence artificielle révolutionne la prise de décisions

20/01 TRANSPORTS "Les données de transport doivent devenir un commun, un bien public" - Yann Leriche

18/01 [INTERVIEW] TOURISME « Pour valoriser son territoire en ligne, il faut donner envie sans trop en révéler » - Pascale Vinot

21/12 DONNÉES CULTURELLES Archives : « L'affaire Filae », du besoin de repenser la politique de diffusion des données culturelles

19/12 AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE DU TERRITOIRE "Le Grand Paris peut devenir un géant mondial de la donnée"

16/12 TRANSPORTS "L'utilisation des données billetiques est un réel apport pour les transports"

15/12 Données du ministère de la Culture: un portail tout juste entrouvert

14/12 DONNÉES PUBLIQUES Open data : 9 territoires expérimentaux pour aider les communes à ouvrir leurs données

09/12 PGO Gouvernement ouvert : quand les collectivités territoriales prennent leur part

09/12 PGO 2016 Estelle Grelier : « Avec l’open data, on démultiplie l’effet de la démocratie ».

09/12 PARTENARIAT POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT Les associations citoyennes ne croient plus au gouvernement ouvert

07/12 DATA ET OPEN DATA L’utilisation des données fait émerger de nouveaux métiers

30/11 OPEN DATA Les catégories de données de l'Etat pouvant être soumises à redevance

24/11 DÉCRYPTAGE Gestion des données dans les territoires : les outils évoluent

22/11 [OPINION] NUMÉRIQUE Numérique : rendez-vous en 2046

22/11 SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE Big data territorial : propositions pour une meilleure gestion des données

21/11 [TRIBUNE] SMART CITY DataCités : inventer l'intérêt général de la smart city

18/11 TROPHÉES DE L'OPEN DATA DES TERRITOIRES Estelle Grelier : « L’open data rapproche l’action publique des citoyens »

07/11 BAROMÈTRE DES TERRITORIAUX Votre collectivité engage-t-elle une démarche d’open data ?

04/11 MOBILITÉ Comment Waze veut partager ses données avec les collectivités

04/11 OPENDATA Service public de la donnée : une consultation fructueuse pour préparer le décret

02/11 [BILLET] OPEN DATA Les redevances sur les données publiques respectent-elles la Constitution ?

18/10 DONNÉES PUBLIQUES Open data : les propositions pour accompagner les collectivités locales

18/10 TRANSPARENCE DE LA VIE PUBLIQUE Open data : la transparence passe-t-elle uniquement par la publication des données?

14/10 [EDITORIAL] DONNÉES PUBLIQUES Service public de la donnée : saison 1

10/10 OPEN DATA La loi pour une République numérique publiée au JO

28/09 NUMÉRIQUE Participez aux premiers Trophées de l’Open Data pour les territoires

21/09 NUMÉRIQUE Données géographiques "ouvertes" : les collectivités françaises à la traîne

19/09 AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Pour l'égalité d'accès aux services, le numérique est nécessaire mais pas suffisant

14/09 [OPINION] DONNÉES OUVERTES L'infolab, vous connaissez ? Des fablabs pour les données !

09/09 OPEN DATA Grand Lyon : le Tubà, espace d'expérimentation numérique au service de demain

05/09 NUMÉRIQUE Open data : l’aide aux collectivités locales prend forme

25/08 FORMATION Opendata : un certificat de spécialisation pour soutenir l’innovation

05/07 SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE Le projet de loi pour une République Numérique fait faire un nouveau pas à l’open data

27/06 FINANCES Mise en ligne de documents d'informations budgétaires et financières des collectivités

22/06 DONNÉES PUBLIQUES L’open data moteur de la transformation numérique de la région Ile de France

08/06 [OPINION] DONNÉES PUBLIQUES Passons de l’ouverture de la donnée à la gouvernance

02/06 NUMÉRIQUE Eau, déchets : les ingénieurs face à la transition numérique

12/05 COMMANDE PUBLIQUE Quand l’ouverture des données « augmente » la commande publique

11/05 PATRIMOINE NATUREL Biodiversité : les collectivités appelées à nourrir le « Big Data »

10/05 [OPINION] NUMÉRIQUE Ne regrettons pas le foisonnement législatif autour de l’open data

03/05 OPEN DATA Projet de loi Numérique : ce qui a changé au Sénat

21/04 DONNÉES PUBLIQUES Open data : quels coûts pour les collectivités locales ?

18/04 CITOYENNETÉ Renouveau de la démocratie : les idées de Renaissance Numérique pour les collectivités

12/04 [OPINION] OPEN DATA L’administration des données, défi majeur pour nous, acteurs locaux

11/04 COMMANDE PUBLIQUE Open data et marchés publics : un article structurant mais au délai d'application tardif

07/04 MODERNISATION DE L'ACTION PUBLIQUE Projet de loi numérique : open data qui pleure, THD qui rit

05/04 NUMÉRIQUE Open data : Axelle Lemaire promet un accompagnement des territoires

01/04 NUMÉRIQUE Projet de loi Numérique au Sénat : les termes du débat

01/04 POLITIQUES CULTURELLES Le copyfraud, entre circulation des savoirs et contraintes

18/03 NUMÉRIQUE Open data : les redevances font de la résistance en douce

26/02 NUMÉRIQUE “Nous sommes désormais dans une législation de la donnée”

22/02 MOBILITÉ Ouverture des données de transports : Bruxelles s'y met à moitié

03/02 OPEN DATA Quand les données publiques font naître des projets innovants

28/01 VIE PRIVÉE Logement social : des étages de données personnelles à manipuler avec attention

21/01 MODERNISATION DE L’ACTION PUBLIQUE Gouvernance par la donnée, année zéro

15/01 [OPINION] OPEN DATA Données publiques : un peu de réalisme, SVP

14/01 NUMÉRIQUE Loi numérique : ce qu’il faut retenir du passage en commission des lois

12/01 NUMÉRIQUE OpenSolarMap, le soleil en partage

28/12 FINANCES LOCALES Comment comptabiliser les biens immatériels ?

18/12 NUMÉRIQUE Projet de loi Valter : un (tout) petit pas pour l’opendata

14/12 MODERNISATION DE L’ACTION PUBLIQUE Open data : de la nécessaire gratuité des échanges de données entre les administrations

09/12 NUMÉRIQUE Le projet de loi Lemaire aux portes du Parlement

23/11 BAROMÈTRE DES TERRITORIAUX Etes-vous prêt à donner accès à vos données publiques ?

10/11 NUMÉRIQUE PJL Lemaire V2 : mi-figue-mi-raisin sur l'open data, les communs trappés

15/10 INSTITUTIONS Cnil et Cada : une fusion-absorption sous condition

13/10 MODERNISATION DE L'ACTION PUBLIQUE Open data : "les administrations sont prêtes" - Clotilde Valter

08/10 SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE Numérique : premières pistes d’amélioration du projet de loi Lemaire

07/10 OUVERTURE DES DONNÉES PUBLIQUES Open data : les redevances entérinées par l’Assemblée nationale

07/10 [BILLET] DONNES PUBLIQUES Open data : le Conseil d’Etat n’en veut pas

06/10 OUVERTURE DES DONNÉES PUBLIQUES [Poster] Open data : démêler l'écheveau législatif

01/10 MODERNISATION DE L'ACTION PUBLIQUE Open data : faible ouverture du projet de loi Valter en commission des lois

29/09 NUMÉRIQUE Projet de loi Lemaire : collectivités locales, à vos commentaires

25/09 OPEN DATA Données d’intérêt général : “Il va y avoir du combat au Parlement mais aussi dans les décrets”

21/09 [OPINION] OPEN DATA Loi NOTRe et Open data : une opportunité, pas une contrainte

11/09 COMPTE-RENDU Les élus locaux, grands fracturés du numérique

07/09 TRANSPARENCE Open data : quelles informations peut-on trouver sur les polices municipales ?

31/07 OPEN DATA Open data : gratuité dans la loi, recul sur les données culturelles

23/07 TRANSPARENCE En Bretagne, les données ouvertes modernisent la commande publique

20/07 [OPINION] SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE Big data : le physicien, le philosophe et le peintre

06/07 NOUVEAUX MÉTIERS Quels seront les nouveaux profils de l’administration numérique de demain ?

03/07 SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE Les données, chouchoutes de la transition numérique de l’Etat

18/06 CITOYENNETÉ Le CNN parie sur le numérique pour régénérer l’action publique

01/06 STATISTIQUES Police municipale : les chiffres incomplets de l'armement en 2013

28/05 SIG L’ouverture des données au service de l’environnement en PACA

21/05 MODERNISATION DE L'ACTION PUBLIQUE L’ENA sur le chemin escarpé de la formation à l’open data

07/05 SYSTÈMES D'INFORMATION L’open data à l’assaut des services techniques

24/04 DATA Les infolabs, matrices des usages de la donnée en devenir

03/04 EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES Les données au service des politiques publiques : de grosses marges de progression

17/03 OPEN DATA Transport : l’ombre de Google plane sur l’ouverture des données

06/03 STOP OU ENCORE ? Open data : baroud d’honneur contre l’ouverture des données publiques ?

13/02 DATA DRIVEN POLICY La mutuelle de données de Lyon met les cartes du territoire en partage

27/01 NOUVEAUX MÉTIERS Le data scientist, oiseau en voie d’apparition dans la fonction publique

21/01 NOUVEAUX MÉTIERS Dessine-moi des data scientists

19/12 DONNÉES PUBLIQUES [Opinion] Un État moderne, un accès pour tous aux données de base

18/12 DONNÉES PUBLIQUES Le droit local, vaste terrain d’ouverture vers l'opendata

09/12 TRANSPARENCE Ouverture des données publiques : gros progrès de la France selon l’Open Data Index de l’OKFN

18/11 NUMÉRIQUE Les collectivités européennes opposées au renforcement de la protection des données personnelles

17/11 STATISTIQUES ET DÉCISION PUBLIQUE Politiques publiques : “Le chiffre ne doit pas clore les débats, mais les ouvrir”

14/11 OPEN DATA Données géographiques : ils se fiancèrent et eurent beaucoup d’adresses libres

27/10 ECONOMIE Un hackathon pour le logement social

14/10 OPENDATA Protégez nos données, ouvrez le SNIIRAM !

14/10 OPEN DATA Opendata France prône l’obligation d’ouverture des données pour les collectivités

03/10 OPENDATA Les collectivités locales ont grande faim de données publiques

18/09 DONNÉES PUBLIQUES L’eldorado de la politique publique juste et rationnelle

17/09 RÉFORME DE L’ETAT Modernisation de l’action publique : la gouvernance par la donnée, une vieille nouveauté

17/09 DONNÉES PUBLIQUES Création de l'administrateur général des données

16/09 DONNÉES Les communes doivent-elles fournir les données relatives à la dénomination des voies pour leur intégration dans les systèmes de géolocalisation ?

09/09 OPEN DATA Les données produites par la DGCL seront-elles disponibles gratuitement ?

09/09 OPEN DATA Open Data et collectivités : les préconisations du Conseil d’Etat

05/09 OPEN DATA OpenStreetMap, le “hors-bord de l’information géographique”, fête ses dix ans

25/07 TRANSPARENCE L'open data ou "l'illusion que le rôle de l’expert technocrate est diminué"

22/07 CAFOUILLAGE Open data : débattra, débattra pas de la directive PSI ?

23/06 DONNÉES PUBLIQUES Gratuité des licences de réutilisation des bases de données juridiques de la Direction de l'information légale et administrative

16/06 RÉFORME DE L'ETAT Thierry Mandon veut faire monter en puissance Etalab, la « start-up au sein de l'Etat »

12/06 DONNÉES PUBLIQUES Open data, informations publiques, un rapport pour libérer les administrations

04/06 DÉMOCRATIE [Opinion] L’open data « a enfin laissé derrière lui les cheerleaders de tout ce qui est nouveau »

28/05 INNOVATION La communauté urbaine de Lyon met les données au coeur de sa stratégie smart city

20/05 INNOVATION Retour sur investissement : la smart city est-elle une bonne affaire ?

15/05 STATISTIQUES Statistiques – Comité du secret

02/05 SMART CITY L’entrepôt de données publiques-privées, prochain graal ou nouvelle usine à gaz ?

28/04 [OPINION] DONNÉES PUBLIQUES Données de santé : pourquoi l’opendata est une nécessité et comment y parvenir

16/04 DONNÉES PUBLIQUES Rapport Gorce sur l’open data et la vie privée : des hypothèses anxiogènes peu convaincantes

15/04 DONNÉES PUBLIQUES Opendata : réserve ministérielle sur la “troisième révolution industrielle”

08/04 INTERVIEW "La MAP ne se résume pas à l’effort d’économies, pas davantage que les économies ne se résument à la MAP"

14/03 E-ADMINISTRATION E-administration : les grandes villes ont encore des marges de progrès

10/02 RESSOURCES HUMAINES Pourquoi les tableaux de bord du CNFPT bousculent les statistiques de l’emploi dans la FPT

27/01 ADMINISTRATION L’ouverture et le partage des données publiques

14/01 SÉCURITÉ CIVILE La cartographie Open Street Map suscite l'intérêt des Sdis

18/12 OPEN DATA La nouvelle version de data.gouv.fr est en ligne

03/12 OPEN DATA Les documents cadastraux sont-ils librement communicables à tout usager qui en fait la demande ?

25/11 OPEN DATA Le fouillis des licences open data s’éclaircit [Fiche pratique]

15/11 RÉFORME DE L'ETAT Les acteurs publics, gros acheteurs des données... publiques

06/11 [OPINION] OPENDATA Pour en finir avec de fausses informations sur l’IGN !

05/11 OPEN DATA Le rapport Trojette : les acteurs du secteur saluent un bon point de départ (2/2)

29/10 [OPINION] OPENDATA Données de santé : comment sortir de la polémique

25/10 CULTURE Copier en bibliothèque en toute légalité, c'est possible

15/10 ARCHIVES L'AAF entame un tour de France pour porter le débat au plus près des professionnels

11/10 OPEN DATA Données de santé : le rapport Bras pointe le risque de ré-identidication ; Marisol Touraine prône l'ouverture « maitrisée »

10/10 OPEN DATA Naissance de l'association Open data France, fondée par 18 collectivités

19/09 OPEN DATA Open data : ministères ouvrez vos données ! somme le Premier ministre

27/08 DONNÉES PUBLIQUES Le débat sur l'open data pour les données de santé suscite de nombreuses attentes

19/07 OPEN DATA Open data : l'association d'usagers du train, l'Avuc, réclame l'accès aux données ferroviaires

18/07 RÉFORME DE L'ETAT 3ème Cimap et collectivités territoriales : ce qu'il faut retenir

16/07 [OPINION] OPENDATA Chers collègues élus, l’opendata est d’abord votre affaire !

28/06 OPEN DATA La Gazette ouvre les données et le code de son application interactive sur les péréquations horizontales

28/06 OPEN DATA Semaine de l’Open Data : la 2ème édition marquée par l'annonce d'une volonté de gouvernance ouverte de l'Etat

19/06 OPEN DATA Open data : nouvelle directive adoptée par le Parlement européen

18/06 DONNÉES PUBLIQUES Internet dans la ville: Cisco expérimente à Nice un "boulevard connecté"

11/06 OPEN DATA Données de santé : Quoi ? Pour quoi ? Pour qui ? Comment ?

05/06 MODERNISATION DE L’ÉTAT Quelle est la politique de la France en matière d’ouverture des données publiques ?

28/05 OPEN DATA Une plateforme expérimentale de données au service du territoire à Vannes

26/04 OPEN DATA Open data et données personnelles : mythes et réalité... mouvante

24/04 [BILLETS] INFORMATIQUE ET LIBERTÉS La CNIL attendue sur l’Opendata

16/04 OPEN DATA Open data : la révision de la directive de 2003 approuvée par le Conseil de l'UE

05/04 OPEN DATA Investissements d'avenir: 11,5 millions d'euros pour 7 projets de "Big Data"

25/03 OPENDATA La mise à disposition des données publiques

20/03 RÉMUNÉRATION La Cour des comptes épingle les avantages des policiers et gendarmes

19/03 [OPINION] SOCIÉTÉ DE L'INFORMATION, OPEN DATA Pour un numérique politique

15/03 ARCHIVISTES « Nous sommes dans une démarche proactive » - Jean-Philippe Legois, porte-parole du Forum des archivistes

08/03 OPEN DATA L’ouverture des données publiques devient une obligation pour les collectivités locales

12/02 [BILLET] DONNÉES PUBLIQUES Open data : un besoin de clarté juridique

30/01 ENERGIE Smart grids : la grande inconnue du comportement des utilisateurs

29/01 OPEN DATA Open data : le CG des Hauts de Seine veut d'abord renforcer la transparence de ses dépenses

25/01 DONNÉES PUBLIQUES Open data : la CU de Bordeaux change de licence, espérant ainsi générer des emplois

21/01 [EDITORIAL] Open data : assez tergiversé

17/01 EAU POTABLE Plus de 400 communes délivrent une eau non conforme, selon « 60 millions » et la fondation France Libertés

18/12 RÉFORME DE L’ETAT La modernisation de l'action publique se veut moins brutale que la RGPP

04/12 NUMÉRIQUE La dissolution de l'Agence régionale pour le développement de la société de l'information programmée

14/11 OPEN DATA Le Gart réclame une redevance liée à l’usage de ses données de service public

07/11 [BILLET] DÉMOCRATIE L'Open Data, un renouveau démocratique ?

31/10 ADMINISTRATION Un nouvel outil pour la réforme des politiques publiques

17/10 SÉCURITÉ ET TRANSPARENCE Open data et polices municipales ne font pas (encore) bon ménage

03/10 [BILLET] PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE La protection des données personnelles : une obligation impérative

11/07 OPEN DATA L’ouverture des données publiques s’accélère en PACA

06/07 OPENDATA Données publiques : le juge administratif précise les conditions de réutilisation des données des services d'archives

21/05 DÉONTOLOGIE La présidence Hollande entre en action et met l'accent sur l'exemplarité

15/05 DÉMOCRATIE LOCALE Open data : « Motiver les collectivités pour enclencher un mouvement collectif » - Philippe Ourliac (Observatoire des territoires numériques)

14/05 DÉMOCRATIE LOCALE Open data : la transparence démocratique demeure virtuelle

03/04 OPEN DATA La Loire-Atlantique ouvre le robinet de ses données publiques

05/12 OPEN DATA Lancement de data.gouv.fr, portail de consultation des données publiques

14/11 OPEN DATA La communauté urbaine de Bordeaux incite au réemploi des données libérées

10/11 NTIC Paris organise un service d’alertes en temps réél sur application mobile

03/11 DONNÉES PUBLIQUES Opendata : la communauté urbaine de Toulouse s'engage à son tour

05/10 DÉMATÉRIALISATION DES DONNÉES La ville de Bordeaux rejoint la Banque numérique du savoir d'Aquitaine 11 ans après sa création

30/09 DONNÉES PUBLIQUES Opendata : libération massive de données en Saône-et-Loire

30/08 DONNÉES PUBLIQUES www.toutsurlenvironnement.fr : une circulaire relance les collectivités

21/07 DONNÉES PUBLIQUES Ouverture des données publiques - Rapport de Paris Tech

08/07 OUVERTURE DES DONNÉES PUBLIQUES FING réunie à Marseille : libérer les données publiques pour développer l’économie locale

07/07 DONNÉES PUBLIQUES Libérer les données publiques pour développer l’économie locale

24/06 OPENDATA Réutilisation des données publiques - Rapport du COEPIA

27/05 OPENDATA Données publiques : l’Etat adopte un principe de gratuité pour la réutilisation

27/05 OUVERTURE DES DONNÉES PUBLIQUES Création du portail unique des informations publiques de l'Etat « data.gouv.fr »

24/05 ACCÈS AUX DOCUMENTS Divulgation des auteurs de propositions de loi

03/05 TRAITEMENT DE DONNÉES Fichiers – Zones de sécurité

03/05 DONNÉES PUBLIQUES Cartes grises – Utilisation des information des bases de données

26/04 OPENDATA Nantes ouvrira ses premières données publiques fin 2011

21/04 Cataloguer les données publiques - Note

06/04 DONNÉES PUBLIQUES Rennes libère ses données budgétaires

30/03 DONNÉES PUBLIQUES Etalab : Severin Naudet offrira la possibilité aux collectivités de publier leurs données dans un espace dédié

23/03 OPENDATA La CU de Bordeaux pousse à l'ouverture des données publiques, Bordeaux résiste

23/03 TRANSPARENCE DE LA VIE PUBLIQUE Lobbying parlementaire : le voile se lève… un peu

02/03 ENVIRONNEMENT Base de données géographiques

23/02 RÉUTILISATION DES DONNÉES PUBLIQUES Le point sur les intentions des archivistes avec Jean-Philippe Legois

22/02 DONNÉS PUBLIQUES Accès aux données publiques – Création d’Etalab

17/02 OPEN DATA Nantes va ouvrir ses données publiques

17/12 INNOVATION Paris adopte l'ouverture de ses données publiques

03/12 TIC Données publiques - Guide pratique et juridique

24/11 DONNÉES PUBLIQUES Le conseil régional de Bretagne s’apprête à diffuser ses données géographiques

08/11 Pionnière, Rennes fait le pari du retour sur investissement

08/11 Interview de Danielle Bourlanges, directrice générale adjointe de l’APIE

10/09 COMPTABILITÉ PUBLIQUE Les redevances pour réutilisation de la base des données comptables des collectivités

03/09 EAU Le schéma national des données sur l'eau en détails

12/08 DONNEES PUBLIQUES Les départements rédigent des licences

09/11 INTERCOMMUNALITÉ Traitement de données

23/03 CULTURE L'interassociation en faveur du droit d'auteur se structure

2

Commentaires

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

2 Commentaires

Ajouter un commentaire
  1. 1. Romain Lange 24/07/2013, 11h06

    Il existe aussi des solutions pour des types précis de données. Ainsi nous développons Cibul.net, un service d'agendas OpenData.
    Cibul comporte une version gratuite permettant de publier des données ouvertes, structurées et géolocalisées, puis un serive premium d'agendas en marque blanche.
    Sans se lancer das un portail comple, un agenda OpenData est une très bonne occasion de faire un premier pas dans l'OpenData: ce ne sont pas des données sensibles, les contraintes de qualité des données (horaires, latitude, longitude, image, etc.) sont vite évidentes, et amènent ainsi les administrations à concevoir leurs données "pour" des ré-utilisateurs, pas seulement pour des lecteurs.

  2. 2. Jean-Marc Lazard 23/07/2013, 14h49

    Erratum : OpenDataSoft bientôt utilisé par la Collectivité Territoriale de CORSE, non pas la Ville de Caen

    Petite précision : le prix de 8.000 € /an n'est pas un ticket "moyen" mais le prix en mode SaaS de la solution incluant comme indiqué dans l'article
    - la solution logicielle hébergée et exploitée (back-office multi-contributeurs et front-office), évolutions incluses (plus de 5 améliorations par mois pour rester à l'état de l'art de l'open data mondial)
    - le stockage des données
    - le service des API (jusqu'à 10 requêtes /seconde pour ce prix).

    Le site http://data.iledefrance.fr/explore/ est l'exemple type d'un portail fait 100% avec la solution standard OpenDataSoft à 8.000 €, sans aucun développement technique, uniquement via le back-office ouvert au chef de projet Open Data de la Région (personnalisation graphique faite via le back-office, génération automatique du catalogue, des visualisations, des APIs ...).

    D'autres forfaits existent, notamment pour appréhender des problématiques de temps réel ou très gros volumes de données.

    Au passage 2 vidéos témoignages des bénéfices de l'Open Data, par le Pas-de-Calais et les Alpes de Haute-Provence:
    https://vimeo.com/69190416
    https://vimeo.com/67545331

    Plus d'infos sur http://www.opendatasoft.com et contact@opendatasoft.com

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X