Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Services. Bretagne. Manifestation à Belle-île-en-Mer contre la privatisation du fret

Publié le 09/05/2006 • Par La Rédaction • dans : Régions

Entre 1.500 et 2.000 personnes selon les organisateurs, de 400 à 500 personnes selon les gendarmes, ont manifesté lundi 8 mai au Palais, à Belle-île-en-mer (Morbihan), pour dénoncer la privatisation d’une partie du transport du fret sur l’île.
A l’appel du Collectif pour le ravitaillement de l’île (CRI), composé de représentants de tous les secteurs économiques (commerçants, entrepreneurs, usagers, etc..) les manifestants ont défilé contre la décision du conseil général de confier à partir du 1er juin le transport d’une partie du fret entre l’île et le continent à une société de transport maritime privée.
Le transport est actuellement assuré par la Société morbihannaise de navigation (SMN, privée), à laquelle le conseil général a délégué une mission de service public.
En fin de manifestation et contre l’avis du collectif, un petit groupe de quelques dizaines de personnes ont bloqué un bateau, le Vindilis, qui assure la liaison entre l’île et le continent.
« Cette manifestation avait pour but de montrer la puissance éventuelle des Belle-ilois, en cas de durcissement du conflit, mais nous ne souhaitons pas le blocage du navire », a expliqué Didier Ballery, président du Collectif. « Nous voulons la continuité du service public, pour garder un système identique ou équivalent au niveau des marchandises et des prix », a-t-il ajouté. « Cela concerne tout le monde. Si le fret passe sur une compagnie privée, certains produits vont voir leur prix doubler », assure M. Ballery.
Selon le département, la desserte actuelle des véhicules privilégie trop les camions, laissant moins de place pour les voitures, ce qui nuirait aux habitants et aux touristes. Le 23 avril, une précédente mobilisation avait rassemblé 300 personnes selon les autorités, plus de 1.000 selon les organisateurs.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Services. Bretagne. Manifestation à Belle-île-en-Mer contre la privatisation du fret

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X