Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances

Seine-Saint-Denis. L’Etat verse plus tôt ses subventions aux associations

Publié le 12/05/2006 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le préfet de Seine-Saint-Denis a déclaré le 11 mai que le versement des subventions aux communes et aux associations du département était « sensiblement » accéléré cette année, comme promis par les autorités après les violences urbaines de l’automne. 172 opérations s’inscrivant dans des contrats de ville auront été financées dans neuf communes à hauteur de 1,14 million d’euros à fin mai, contre 111.705 euros affectés en 2005 à la même période, a précisé Jean-François Cordet.
Les années précédentes, l’essentiel des subventions était versé au second semestre. Ces aides concernent des projets reconduits dans neuf communes où les maires ont déjà donné leur accord de cofinancement. Au total, 24 communes sont concernées par des contrats de ville en Seine-Saint-Denis, où l’enveloppe globale des crédits-ville dépassera 10 millions d’euros en 2006 (+50%).
Pour Robert Turgis, de la Fédération des oeuvres laïques, à l’origine d’un collectif fondé en 2003 après le gel de certains crédits aux associations, « les choses avancent, des associations se sont vues proposer des conventions pluriannuelles ce qui leur donne plus de visibilité pour l’avenir ».
Bénédicte Madelin, directrice du centre de ressources Profession banlieue, estime aussi que « la plupart des associations auront reçu fin juin les subventions attendues », à condition de présenter un budget en augmentation de moins de 10%. Selon elle, plusieurs associations à la limite du dépôt de bilan ont bénéficié d’un coup de pouce mais « leur situation reste cependant très fragile ». « Pour nous, la situation n’est pas réglée et bon nombre d’associations n’ont pas retrouvé leur niveau de financement », estime en revanche Véronique Devriendt, directrice de l’association des enfants du jeu, dont le dossier a été rejeté, comme 39 autres projets présentés par la ville de Saint-Denis, selon elle. « Le couperet est tombé, sans tenir compte du fait que des associations qui prévoient plus de 10% d’augmentation de budget avaient perdu plus de 50% de financement ces dernières années », regrette-t-elle.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Seine-Saint-Denis. L’Etat verse plus tôt ses subventions aux associations

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X