Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Bretagne. Brest candidat à la déconstruction du Clémenceau

Publié le 17/05/2006 • Par Xavier Debontride • dans : Régions

François Cuillandre, maire de Brest et président de la communauté d’agglomération de Brest Métropole Océane, a réaffirmé le 17 mai son souhait de voir sa ville réaliser le démantèlement de l’ex-Clémenceau, arrivé dans la rade le jour même après son périple très médiatisé de 18.000 km à travers la Méditerranée, l’océan Indien et l’Atlantique.
« Il faudra respecter les normes environnementales,sanitaires et sociales, mais aussi les activités économiques déjà existantes : la réparation navale civile, la réparation et la construction navale militaire. Il ne faut pas quitter la proie pour l’ombre. L’hypothèse brestoise n’est jouable que s’il y a une forte volonté de l’Etat, via DCN », explique l’élu qui souhaite donc clairement que DCN soit candidat à la déconstruction, ce qui pour l’instant, n’a fait l’objet d’aucune confirmation.
Il considère aussi que Brest sera d’autant mieux placée dans la constitution d’une future filière européenne de déconstruction qu’elle aura su montrer son savoir-faire industriel sur le Clémenceau. Concernant ce chantier, estimé à près de 40 millions d’euros, un appel d’offres de marché public sera lancé à l’automne, avec remise des offres dans le courant du premier trimestre 2007 pour une notification des travaux fin 2007. Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, a promis que la « coque Q790 » (l’appellation désormais officielle du porte-avions) aurait quitté le port de Brest pour le rassemblement de grands voiliers prévu en juillet 2008.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Bretagne. Brest candidat à la déconstruction du Clémenceau

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X