Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sondage

Deux tiers des Français n’ont pas confiance en l’Etat pour renforcer la solidarité

Publié le 19/05/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Près des deux tiers des Français ne font pas confiance à l’Etat pour « améliorer les choses dans le domaine de la solidarité », selon un sondage de l’institut CSA réalisé à l’occasion du 102e congrès des notaires, qui se tiendra de lundi à mercredi à Strasbourg.
Une très grande majorité (79%) fait davantage confiance aux associations et aux familles, 70% s’en remettent aux collectivités et seulement 35% à l’Etat, selon cette enquête réalisée pour le congrès des notaires et la Caisse des dépôts, a-t-on appris le 189 mai auprès du conseil supérieur du notariat.
En tout, ce sont 64% des personnes interrogées qui ne font pas confiance à l’Etat. Elles sont néanmoins 72% à estimer que « la solidarité implique autant les familles que l’Etat ». Seuls 15% des sondés jugent que la solidarité « doit être essentiellement prise en charge par l’Etat et l’impôt » et 12% que ce rôle revient d’abord aux familles.
Près de six Français sur dix (59%) disent avoir dans leur entourage proche « quelqu’un que l’on puisse qualifier de personne vulnérable » (personne âgée dépendante, handicapée, sans logement ou chômeur de longue durée…). Parmi cette majorité, 59% ont pris des mesures au sein de la famille pour s’occuper de leurs proches vulnérables, 14% ont eu recours à l’entourage, 9% à une aide extérieure.
Le 102e congrès des notaires aura pour thème les « personnes vulnérables » et devrait formuler des propositions pour « créer un véritable statut de la personne protégée », selon un communiqué du congrès. Ce sondage CSA a été réalisé par téléphone les 5 et 6 avril auprès d’un échantillon de 1.005 personnes âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française, selon la méthode des quotas.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Deux tiers des Français n’ont pas confiance en l’Etat pour renforcer la solidarité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X