Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé

Deux réseaux de ville s’unissent contre l’obésité

Publié le 29/05/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Deux réseaux de villes ont décidé de s’unir pour faire la promotion du vélo urbain l’un des instruments efficaces pour lutter contre l’obésité : le programme Epode (Ensemble, prévenons l’obésité des enfants), qui regroupe dix villes pilote engagées dans des programmes de lutte contre l’obésité des enfants, et le Club des villes cyclables, qui regroupe 750 communes représentant plus de 16 millions d’habitants.
« Si l’obésité continue de se propager, l’essentiel des améliorations observées depuis quelques décennies sur la santé des personnes de plus de 50 ans serait annulé par les conséquences du surpoids », soulignent les promoteurs de cette campagne, le Club des villes cyclables, le réseau Epode et la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUBicy).
Selon eux, les déplacements à vélo ne représentent que 3% de l’ensemble de nos trajets quotidiens. Porter cette part à 10% à l’horizon 2010 permettrait de diminuer de 5% les dépenses de santé, soit une économie de 9 milliards d’euros par an. Or une politique vraiment efficace de promotion du vélo en ville, passant notamment par des emplacements de stationnement, des pistes cyclables ou une complémentarité réelle avec les transports en commun, ne coûterait à l’échelon national que 500 millions d’euros.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Deux réseaux de ville s’unissent contre l’obésité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X