Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Europe

La CRPM réaffirme son opposition à une renationalisation de la politique régionale

Publié le 01/06/2006 • Par Lisa Patier • dans : France

Lors d’un séminaire organisé à l’invitation du Comité des régions (CdR), le 31 mai, la conférence des régions périphériques maritimes d’Europe (CRPM) a exprimé la nécessité que la nouvelle politique régionale 2007-2013 respecte le principe de cohésion territoriale, et ne fasse pas l’objet d’une renationalisation.
Jean-Charles Leygues, directeur général pour la politique régionale, partage la même analyse : « La dimension nationale de la responsabilité des décisions est plus forte. La responsabilité des régions, sans disparaître, ne progresse pas. C’est un fait », a-t-il lancé en direction des représentants des régions. « Mais ne partez pas battus d’avance. Vous devez vous mobiliser sur le contenu, vous mobiliser en tant que force de proposition ! »
Albert Bore, le président de la Commission COTER du CdR a estimé pour sa part que « la structuration des orientations stratégiques communautaires autour de la Stratégie de Lisbonne ne doit pas servir de prétexte aux Etats membres pour s’approprier la politique de cohésion afin de financer leurs propres politiques nationales, sans prendre en compte l’application des principes de cohésion économique, sociale et territoriale sur leurs territoires ».
Sur le développement rural, Xavier Gizard, le secrétaire général de la CRPM, a conclu en affirmant que l’Europe « a besoin d’une PAC plus territoriale ». Il craint par ailleurs que le l’abandon de tout zonage des territoires ruraux les plus fragiles et le passage du développement rural, de la DG REGIO à la DG AGRI, n’aillent pas dans le sens d’une politique de développement rural plus intégrée, plus cohérente et plus équitable.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La CRPM réaffirme son opposition à une renationalisation de la politique régionale

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X