Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Faciliter le crédit pour les personnes sans revenus stables

Publié le 01/06/2006 • Par La Rédaction • dans : France

L’Assemblée nationale a voté, le 31 mai, à l’unanimité un amendement du député UMP Luc-Marie Chatel qui crée un fonds de garantie destiné à favoriser l’accès à un crédit immobilier des ménages aux revenus irréguliers, en seconde lecture du projet de loi sur le logement.
« Nous savons tous que nous avons une vraie discrimination dont sont victimes les titulaires de contrats qui ne sont pas à durée indéterminée » qui ont du « mal à emprunter pour le logement », a expliqué Luc-Marie Chatel.
Sachant qu’un « ménage met 8 à 10 ans pour trouver un contrat stable », il a proposé ce « mécanisme très simple » de « création d’un fonds de garantie qui mutualiserait le risque » et « permettrait aux banques de prêter », a-t-il poursuivi. Tout en estimant que la question était « absolument prégnante » et « réelle », le ministre de l’Emploi, Jean-Louis Borloo, a émis un avis défavorable en arguant d’un « problème de financement de la mutualisation » et d’un « problème juridique qu’on a pas encore réglé ».
Il a toutefois indiqué avoir diligenté fin avril une expertise sur le sujet. Les députés de gauche ont estimé que ce mécanisme posait « un bon principe », tout en soulignant que la meilleure façon de remédier à ce problème était de favoriser au maximum l’accès aux contrats à durée indéterminée.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Faciliter le crédit pour les personnes sans revenus stables

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X