Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Financement

Christophe Van de Walle : « L’offre de financement est désormais beaucoup plus abondante »

Publié le 19/07/2013 • Par Raphaël Richard • dans : A la Une finances, Actu experts finances

Christophe Van de Walle, directeur du secteur public local de La Banque postale
Christophe Van de Walle, directeur du secteur public local de La Banque postale Banque postale
La Banque postale a annoncé le 17 juillet 2013, un an après avoir lancé ses premières offres de prêts à court terme en direction du secteur public local, avoir dépassé le milliard d'euros de crédits à long terme. Christophe Van de Walle, directeur du secteur public local de La Banque postale, fait un premier bilan de cette activité et évoque les futures évolutions de leurs offres.

Quel bilan tirez-vous de cette première année de prêts aux collectivités ?

Ce fut une année dynamique commencée en juin 2012 avec la mise en place de notre offre de court terme. Nous avons beaucoup travaillé au second semestre pour lancer en novembre nos emprunts à moyen/long terme avec une offre très simple au départ. Le début de l’année 2013 s’est caractérisé par un marché plus atone que prévu.
Le marché a redémarré au second trimestre, mais une étude récente démontre que, si l’an dernier le taux de couverture des besoins à la même époque était de 50 %, il est actuellement de 400 %. Cette situation dépend toutefois de la taille des collectivités, les plus petites ressentant moins le changement.

Comment expliquez-vous la faible demande du début de l’année ?

Cela s’explique par deux ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article fait partie du Dossier

Financement des collectivités : le visage de la nouvelle banque publique

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Christophe Van de Walle : « L’offre de financement est désormais beaucoup plus abondante »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X