Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Très haut débit : L’AMF, l’ADF, l’ARF et l’AVICCA adoptent une position commune

Publié le 09/06/2006 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

L’AMF, l’ADF, l’ARF et l’AVICCA ont adressé le 8 juin une réponse commune à la consultation du ministère délégué à l’Industrie sur le rapport d’étude sur le développement du très haut débit en France.
Se félicitant du développement très rapide du haut débit via l’ADSL, ces associations s’interrogent sur les « limites techniques » de cette évolution, en particulier sur le fait que la longueur de la plupart des lignes en cuivre installées « ne permettra bientôt plus de répondre » à la hausse de la demande.
Anticipant le lancement d’un plan d’action sur le déploiement de réseau à très haut débit, et s’appuyant sur l’étude commandée à l’Idate par le ministère de l’Industrie, les associations d’élus formulent plusieurs remarques, et notamment :
– Mobiliser clairement les énergies. Si le très haut débit, comme il est probable, est un enjeu important « il faut avoir un discours volontaire et en planifier la réalisation dès aujourd’hui ».
– Ne pas limiter l’intervention publique aux zones de faible densité. « Les collectivités agissent pour que les réseaux soient ouverts à l’ensemble des opérateurs et qu’ils permettent la diversité de choix pour les consommateurs ». Ce type d’intervention concerne aussi bien les zones denses que les zones peu denses.
– Organiser la péréquation nationale. L’intervention publique ne doit pas reposer sur les seules collectivités territoriales, l’Etat doit s ‘engager à leurs côtés pour répondre à cette ambition de dimension nationale.
– Connaître les réseaux pour agir durablement.
– Intervenir sur les sites et zones d’activités économiques. Le déploiement du très haut débit sur les sites d’activités économiques est une des grandes priorités, du fait des enjeux de compétitivité des entreprises pour les territoires concernés.
– Articuler la politique audiovisuelle et la politique sur les réseaux de communications électroniques.
Par ailleurs, la Commission européenne doit se prononcer le 28 juin sur le déploiement de la fibre optique et sa régulation.
Texte complet de la position des associations :

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Très haut débit : L’AMF, l’ADF, l’ARF et l’AVICCA adoptent une position commune

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X