Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Tourisme

Décret sur les concessions de plages: mécontentement des plagistes

Publié le 14/06/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Restaurants (FNPR) a fait part le 9 juin à Ramatuelle (Var) de sa déception après la publication au journal officiel du 26 mai, du décret définissant les conditions d’exploitation des concessions de plage.
La FNPR déplore en particulier la réduction de la proportion de la surface de la plage publique que peuvent concéder les municipalités qui passe de 30% actuellement à 20%. Pour cette organisation, cela va entraîner la suppression d’un certain nombre d’établissements. En outre, elle regrette que la saisonnalité ait été fixée à 6 mois alors que jusqu’à présent les textes étaient muets sur ce point.
A noter cependant qu’une dérogation pourra être accordée aux établissements installés sur les communes de Cannes, Saint-Tropez, Fréjus, Toulon, Le Cannet en Roussillon, Marseille et La Grande-Motte.
En outre, les structures existantes dans les sites naturels et remarquables, comme à Ramatuelle, la « Plage des stars » à Pampelonne, seront soumises à des dispositions spécifiques actuellement à l’étude.
La Fédération désapprouve également l’obligation de démonter chaque année les installations de ces établissements.
Le seul mérite du texte officiel tient, selon les professionnels à la reconnaissance de la transmission de l’établissement aux ayant droits et la possibilité de cession des parts.
La France compte actuellement quelque 1.200 établissements de plages restaurants, dont 800 sur le pourtour méditerranéen. Ces structures génèrent 12.000 emplois saisonniers et autant dans les activités induites, avance la fédération.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Décret sur les concessions de plages: mécontentement des plagistes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X