Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Economie sociale et solidaire : 3 millions d’euros pour soutenir les pôles territoriaux de coopération économique

ESS

Economie sociale et solidaire : 3 millions d’euros pour soutenir les pôles territoriaux de coopération économique

Publié le 16/07/2013 • Par Agnès Thouvenot • dans : France

Cécile Duflot, ministre de l’égalité des territoires et Benoit Hamon, ministre délégué à l’économie sociale et solidaire ont lancé lundi 15 juillet un appel à projet pour soutenir de nouvelles formes de coopération économique.

Concept initié par le Labo de l’ESS et quatre fédérations associatives en 2011 (1), les pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) viennent d’être repris par le gouvernement et intégré aux politiques publiques par un appel à projet lancé officiellement lundi 15 juillet et doté d’une enveloppe de 3 millions d’euros.

« Les entreprises du secteur de l’économie sociale et solidaire se caractérisent par un fort ancrage économique territorial et donc par un caractère non délocalisable. Ces deux atouts confèrent à ces entreprises une meilleure résistance à la crise. Le fonctionnement démocratique et la solidarité économique inscrits dans l’ADN de ces dernières sont des axes nécessaires et incontournables dans un projet destiné à tendre vers une réelle égalité des territoires », a justifié Cécile Duflot.

L’objectif des PTCE est de favoriser la coopération entre des entreprises de l’économie sociale et solidaire, des entreprises commerciales, des collectivités locales, des centres de recherches ou des organismes de formation, à travers la mutualisation de locaux, de services et de compétences. A ce jour, le Labo de l’ESS reconnaît une vingtaine de PTCE.

Le projet de loi sur l’économie sociale et solidaire, qui doit être présenté le 24 juillet 2013 par Benoît Hamon, en Conseil des ministres, propose un statut pour ces pôles.

Selon le texte actuellement devant le Conseil d’Etat, les PTCE sont définis ainsi : « regroupement sur un même territoire d’entreprises de l’économie sociale et solidaire qui associe des entreprises, des collectivités locales, des centres de recherche, de formation pour mettre en œuvre une stratégie commune et continue de mutualisation au service de projets économiques innovants socialement et porteurs d’un développement local durable. »

L’appel à projet est lancé le 15 juillet 2013 et les dossiers de candidature doivent être remis au plus tard le 30 octobre 2013.

Cet article est en relation avec les dossiers

Thèmes abordés

Notes

Note 01 Réseau des collectivités Territoriales pour l’Economie Solidaire (RTES), le Conseil National des Chambres Régionales de l’Economie Sociale et Solidaire (CNCRES), COORACE et le Mouvement pour l’Economie Solidaire - MES Retour au texte

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Economie sociale et solidaire : 3 millions d’euros pour soutenir les pôles territoriaux de coopération économique

Votre e-mail ne sera pas publié

Dulucq

17/07/2013 08h45

Belle initiative, mais méthode surprenante quand on est censé « penser un troisième acte de décentralisation ».

En effet, les modalités financières sont pour le moins jacobines… Je cite « un cofinancement des collectivités territoriales sera exigé » (…) « les projets pourront prévoir d’être éligibles aux financements portés par les fonds structurels européens ».

Un comité de sélection national, sans représentants des collectivités territoriales, choisira les projets.

Paie et tais-toi ! La décentralisation est en marche…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X