Urbanisme

Quel est l’effet d’une demande de modification du projet de Scot par le préfet ?

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités

L’article L.122-11 du Code de l’urbanisme, dorénavant L.122-11-1 depuis l’ordonnance n° 2012-11 du 5 janvier 2012, prévoit que le schéma de cohérence territoriale (Scot) est exécutoire dans les deux mois qui suivent sa transmission au préfet. Toutefois le préfet peut, dans ce délai, notifier, par lettre motivée, à l’établissement public élaborant le Scot, les modifications qu’il estime nécessaire d’apporter au schéma si ce dernier n’est pas conforme à certains principes fondamentaux du droit de l’urbanisme. Cette décision reporte le caractère exécutoire du schéma de cohérence territoriale.

Suspension de l’exécution – En application de l’article L.521-1 du Code de justice administrative, quand une décision administrative fait l’objet d’une requête en annulation, le juge des référés peut ordonner la suspension de l’exécution de cette décision, lorsque l’urgence le justifie et qu’il est fait état d’un moyen propre à créer un doute sérieux quant à la légalité de la décision. La décision du préfet prise en application de l’article L.122-11-1 du Code de l’urbanisme est une décision administrative et peut donc faire l’objet d’une demande de suspension auprès du juge des référés.

Le requérant devra toutefois présenter également une requête en annulation, démontrer l’urgence à prononcer la suspension ainsi qu’un doute sérieux quant à la légalité de la décision. S’il est fait droit à cette demande de suspension, le Scot retrouvera son caractère exécutoire jusqu’à ce que le tribunal administratif, saisi de la requête en annulation, statue pour valider ou annuler la décision du préfet.

  • En cas d’annulation de cette décision, le Scot sera définitivement exécutoire,
  • mais en cas de validation de cette décision, la suspension du caractère exécutoire du Scot reprendra effet jusqu’à l’intervention, la publication et la transmission au préfet des modifications demandées, comme prévu par l’article L.122-11-1 du Code de l’urbanisme.
cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X