Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité civile

PACA. Un village du Var se révolte contre le plan de prévention des incendies

Publié le 21/06/2006 • Par La Rédaction • dans : Régions

Les élus et les habitants du village varois de Tanneron se mobilisent contre le projet de Plan de prévention des risques d’incendie de forêt (PPRIF) qui entend classer en zone inconstructible 95% du territoire de la commune.
Lundi 19 juin au soir, les 80 bénévoles de la commission communale des feux de forêts (CCFF) de Tanneron, qui assurent un rôle de prévention et de surveillance, ont démissionné de leurs fonctions pour protester contre ce projet élaboré par la sous-préfecture de Draguignan (Var), a indiqué Jean-Claude Belgrano, premier adjoint au maire de la commune.
Les élus estiment qu’une telle mesure « condamne à mort économiquement la commune en ne reconnaissant pas la possibilité aux exploitations agricoles de se développer, de s’étendre et de loger les agriculteurs ». Mais pour Michel Henry, sous-préfet de Draguignan, « dans un PPRIF, l’agriculture peut se développer et il n’est pas interdit de reconstruire ou de construire des structures agricoles. Nous cherchons à éviter que les agriculteurs logent dans les zones à risques ».
La réunion de lundi a réuni 300 des quelque 1.400 habitants du village qui ont envisagé des actions de protestation pour cet été, comme celle de « couper l’autoroute A8, classée en zone rouge ».

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

PACA. Un village du Var se révolte contre le plan de prévention des incendies

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X