Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité civile

PACA – Prévention des incendies de Tanneron : la préfecture va revoir son plan

Publié le 26/06/2006 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le projet de plan de prévention des risques d’incendie de forêt (PPRIF) de Tanneron (Var), qui entend rendre inconstructible 95% du territoire de la commune, au grand dam de la population, va être réexaminé par les services de l’Etat, a annoncé le 23 juin le sous-préfet de Draguignan, Michel Henry. Il a également annoncé que l’enquête publique prévue pour la fin de l’été était reportée.
Le 19 juin, les 80 bénévoles de la commission communale des feux de forêts (CCFF) de Tanneron, qui assurent un rôle de prévention et de surveillance, avaient démissionné de leurs fonctions pour protester contre ce projet. Pour eux, le projet « condamne à mort économiquement la commune en ne reconnaissant pas la possibilité aux exploitations agricoles de se développer, de s’étendre et de loger les agriculteurs ».
Le représentant de l’État a proposé de « définir de nouvelles zones constructibles qui pourraient entraîner une modification du Plan d’occupation des sols ». Les élus se sont dits prêts, le cas échéant, à installer de nouvelles bornes à incendies et à engager des travaux d’aménagement d’accès.
Les débats ont également porté sur la reconnaissance des activités agricoles de la commune dont les plantations de mimosa et d’eucalyptus sont considérées comme des cultures à risque par l’administration départementale alors qu’elles sont valorisées en pare-feu dans les Alpes-Maritimes voisines.
Ces dispositions nouvelles n’ont pas infléchi la position des membres de la commission communale des feux de forêts qui maintiennent leur démission.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

PACA – Prévention des incendies de Tanneron : la préfecture va revoir son plan

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X