Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Les faucheurs d’OGM ont détruit 40% des parcelles de maïs transgénique

Publié le 26/06/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Les militants écologistes hostiles aux organismes génétiquement modifiés ont détruit 40% des essais de maïs OGM menés en France l’an dernier, a indiqué vendredi Marc Fellous, président de la Commission du génie biomoléculaire (CGB).
Au total, 80 essais d’OGM ont été menés en France l’an dernier, sur 23,1 hectares, si on y ajoute les deux expériences menées sur le peuplier, celle menée sur la vigne et une autre sur la fétuque élevée, une graminée semée en pelouse.
La CGB, qui fête son 20e anniversaire, est chargée d’évaluer les dangers pour la santé et l’environnement des manipulations génétiques en milieu ouvert (agriculture et médecine). Aux termes de la future loi sur les OGM, ses attributions seront reprises dès l’an prochain par un Haut conseil des biotechnologies, composé d’un collège scientifique et d’un collège économique.
Le CGB a donné son autorisation l’an dernier aux 14 demandes qui lui ont été soumises. Au pic de 1997, plus de 120 demandes avaient été soumises.
Par ailleurs, profitant d’une lacune des textes, 488 hectares de maïs OGM ont été mis en culture en France en 2005, sur 122 parcelles. Ce chiffre pourrait dépasser les 5.000 hectares cette année, selon la profession.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les faucheurs d’OGM ont détruit 40% des parcelles de maïs transgénique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X