Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Funéraire

Le transport d’un corps après autopsie judiciaire peut-il être effectué avant la mise en bière ?

Publié le 05/07/2013 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles prévention-sécurité

L’article R.2213-11 du Code général des collectivités territoriales (CGCT) prévoit que « sauf dispositions dérogatoires, les opérations de transport de corps avant mise en bière du corps d’une personne décédée sont achevées dans un délai maximum de quarante-huit heures à compter du décès ». Toutefois, lorsqu’une autopsie est requise ou ordonnée, le corps de la personne décédée est placé sous main de justice jusqu’à ce que l’autorité judiciaire compétente décide de sa remise.

Manifestation de la vérité – A cet égard, l’article 230-29 du Code de procédure pénale, introduit par la loi n° 2011-525 du 17 mai 2011 de simplification et d’amélioration de la qualité du droit, dispose que « lorsqu’une autopsie judiciaire a été réalisée dans le cadre d’une enquête ou d’une information judiciaire et que la conservation du corps du défunt n’est plus nécessaire à la manifestation de la vérité, l’autorité judiciaire compétente délivre dans les meilleurs délais l’autorisation de remise du corps et le permis d’inhumer […]. Il ne peut être refusé aux proches du défunt qui le souhaitent d’avoir accès au corps avant sa mise en bière, sauf pour des raisons de santé publique ».

Au regard de ces éléments, l’autopsie judiciaire constitue une hypothèse dérogatoire au régime prévu par l’article R.2213-11 précité, pour laquelle le sort du corps du défunt est suspendu à une décision de l’autorité judiciaire compétente. En outre, en application des articles R.2213-8 et R.2213-8-1 du CGCT, les conditions autorisant le transport avant mise en bière d’une personne décédée ne peuvent pas être satisfaites lorsqu’une autopsie judiciaire est requise ou ordonnée.

Absence de problème médicolégal – En effet, le 2° de ces articles précise que le transport avant mise en bière d’une personne décédée est subordonné à « la détention d’un extrait du certificat de décès prévu à l’article L.2223-42, attestant que le décès ne pose pas de problème médicolégal et que le défunt n’était pas atteint par l’une des infections transmissibles dont la liste est fixée au « d » de l’article R.2213-2-1 ». Or, en vertu de l’article 74 du Code de procédure pénale, une autopsie judiciaire constitue précisément un acte d’enquête sollicité par l’autorité judiciaire compétente dans des hypothèses où le décès d’une personne pose un problème médicolégal.

En conséquence, les modalités de transport de corps d’une personne décédée prévues par l’article R.2213-11 du CGCT ne sont pas applicables dès lors qu’une autopsie judiciaire a été requise ou ordonnée. Il ressort de l’ensemble de ces dispositions que le transport de corps après une autopsie judiciaire ne peut être effectué qu’après mise en bière.

Cet article est en relation avec le dossier

Domaines juridiques

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le transport d’un corps après autopsie judiciaire peut-il être effectué avant la mise en bière ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X